États-Unis : Trump affirme que la seule façon pour lui de perdre les élections en novembre prochain, est de les truquer

0 295

Le Président américain Donald Trump s’est exprimé lundi 17 août 2020, dans après-midi, devant ses partisans à Oshkosh, dans le Wisconsin, ou il les a imploré à aller voter pour lui  pour gagner des élections, avant d’affirmer que la seule façon pour lui de perdre les élections en novembre prochain, est de les truquer.

«Nous devons gagner les élections. Nous ne pouvons pas jouer à des jeux. Sortez et votez. Faites ces magnifiques votes par correspondance ou assurez-vous simplement que votre vote est compté. Assurez-vous que la seule façon pour nous de perdre cette élection est de truquer les élections », a déclaré Trump au groupe de partisans lors de la campagne en plein air. «Souviens-toi de ça. C’est la seule façon pour nous de perdre cette élection, nous devons donc être très prudents.

«La seule façon de gagner est de cette façon. Et nous ne pouvons pas laisser cela se produire », a déclaré Trump.

Donald Trump a prononcé son discours quelques heures avant le début de la convention de 2020 des démocrates pour nommer officiellement Joe Biden en tant que candidat présidentiel du parti démocrate. Une manière pour lui de rejeter la pression sur ses adversaires.

Durant un long moment, Trump a critiqué le vote par correspondance généralisé pendant la pandémie de coronavirus qui selon lui, inviterait à la fraude lors des élections.

A cet effet, les démocrates ont intensifié leur examen du service postal américain après avoir averti les États la semaine dernière qu’il ne pouvait pas garantir que tous les bulletins de vote envoyés par courrier pour les élections de novembre arriveraient à temps pour être comptés même si les électeurs suivaient les directives de l’État.

Face à l’échec du financement supplémentaire des milliards de dollars du service postal réclamé par les démocrates dans le prochain projet de loi de secours contre les coronavirus, ils veulent revenir à Washington samedi pour voter sur une législation visant à bloquer les mesures mises en œuvre par DeJoy et à garantir que la Poste peut gérer une grande quantité de bulletins de vote par correspondance avant les élections de novembre.

Le président Trump s’était opposé la semaine dernière à un financement supplémentaire du service postal qui permettrait à mettre en œuvre le vote universel par correspondance cet automne, mais avait changé de position afin de poser une condition, qu’il approuverait le financement si les démocrates faisaient d’autres concessions recherchées par la Maison Blanche pour le projet de loi de secours du coronavirus.

Cette démarche des démocrates est envisagée après que le ministre des Postes Louis DeJoy a adopté plusieurs changements à l’agence, comme l’élimination de certaines machines de tri du courrier, qui ont suscité des critiques. DeJoy a présenté ces mesures comme des mesures de réduction des coûts destinées à aider l’agence, qui fait face depuis longtemps à des problèmes financiers.

Trump  accordé tout son soutien à DeJoy, en exprimant son envie de bien faire fonctionner l’agence sans qu’il y ait tricherie.

“Il a été horriblement géré. Et nous allons le faire bien”, a déclaré Trump dans une interview sur “Fox & Friends” lundi matin. “Maintenant, que suis-je censé faire? Laisser ça continuer à mal tourner? Donc si vous le réparez, ils disent:” Oh, il a falsifié l’élection. ” Non, nous ne trafiquons pas.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More