États-Unis : Trump annonce les sanctions contre le Cuba

0 158

Le Président américain Donald Trump a annoncé ce mercredi 23 septembre 2020, lors d’un discours de reconnaissance des vétérans de la Baie des Cochons dans l’East Room de la Maison Blanche, que son administration imposerait de nouvelles sanctions contre Cuba, interdisant les voyageurs américains de séjourner dans les propriétés du gouvernement cubain et restreignant les importations d’alcool et de tabac cubains aux États-Unis.

Pour Trump, ces sanctions garantissent que les dollars américains ne financeront pas le régime cubain et iront directement au peuple cubain.

En pleine campagne électorale pour les élections présidentielles de Novembre prochain, Donald Trump passe à l’offensive pour s’attaquer au socialisme et communisme, qu’avaient soutenu Obama-Biden.

Trump a également accusé le Parti démocrate d’avoir tenté de libérer le socialisme et le communisme aux États-Unis, et a déclaré que son administration répondrait avec une grande force.

«Aujourd’hui, nous proclamons que l’Amérique ne sera jamais un pays socialiste ou communiste», a déclaré Trump.

Il a également souligné que ces mesures font partie de la «lutte continue de son administration contre l’oppression communiste».

Ce mercredi, le Bureau du contrôle des avoirs étrangers du Département du Trésor américain,  a modifié le Règlement sur le contrôle des avoirs cubains pour interdire à toute personne américaine de loger, de payer ou de réserver un logement dans des propriétés désignées par le Département d’État comme appartenant et contrôlées par le gouvernement cubain ou interdites aux membres du communiste cubain. Parti ou leurs familles. Le département d’État a publié une liste de 433 propriétés de ce type.

Désormais, avec cette nouvelle réglementation, les importations d’alcool et de produits du tabac d’origine cubaine sont exclus des autorisations générales.

“L’administration Obama-Biden a conclu un accord faible, pathétique et unilatéral avec la dictature de Castro qui a trahi le peuple cubain et enrichi le régime communiste. J’ai annulé la vente d’Obama-Biden au régime de Castro”, a déclaré Trump.

En s’attaquant ouvertement à Joe Biden, son adversaire démocrate à la présidentielle, Donald Trump a cherché à séduire les électeurs hispaniques avant les élections de novembre 2020.

«Nous ne lèverons pas les sanctions tant que tous les prisonniers politiques ne seront pas libérés, que les libertés de réunion et d’expression seront respectées, que tous les partis politiques seront légalisés et que des élections libres seront prévues», a poursuivi Trump. «Ils devront traverser beaucoup de choses, mais des choses se passent.»

Il sied de préciser que le Président Trump a, au cours de cette cérémonie, reconnu un groupe de 20 vétérans de la Brigade 2506, le groupe d’exilés cubains parrainé par la CIA qui, en 1961, a pris d’assaut les plages de la Baie des Cochons à Cuba pour tenter de renverser le gouvernement de Fidel Castro.

 

Le Hatpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More