Etats-Unis : Trump constate que “Biden blâme la police bien plus qu’il ne blâme les émeutiers”

0 177

Le Président américain Donald Trump, a tweeté ce lundi 31 août, dans la soirée accusant le candidat démocrate à la présidence Joe Biden de «blâmer la police bien plus» que ceux qui brulent et pillent au pays.

«J’ai juste regardé ce que Biden avait à dire. Pour moi, il blâme la police bien plus qu’il ne blâme les émeutiers, les anarchistes, les agresseurs et les pillards, ce qu’il ne pourrait jamais blâmer ou il perdrait la gauche radicale que Bernie soutient!».

En pleine campagne électorale pour la présidentielle de Novembre prochain, les deux adversaires se taclent à la presse voire même lors des conférences de presse publique.

Pour Trump , il est clair que des manifestants de gauche radicale étaient à l’origine de la violence dans les villes américaines.

«Les maires et gouverneurs de gauche radicale des villes où se déroule cette folle violence ont perdu le contrôle de leur «mouvement». Ce n’était pas censé être comme ça, mais les anarchistes et les agitateurs se sont emportés et n’écoutent plus ils ont même forcé Slow Joe à sortir du sous-sol», a tweeté Trump ce lundi matin.

De son coté , le candidat démocrate à la présidentielle d’automne prochain, Joe Biden a attribué la responsabilité de toutes ces violences à Donald Trump, en l’accusant d’attiser la violence dans les villes américaines.

«Je veux être clair à ce sujet: les émeutes ne protestent pas. Le pillage n’est pas une protestation. Mettre le feu, ce n’est pas protester. Rien de tout cela ne proteste. C’est de l’anarchie pure et simple. Et ceux qui le font devraient être poursuivis », a déclaré Joe Biden lors de son discours lundi à Pittsburg. Avant de déclarer que «Les incendies brûlent et nous avons un président qui attise les flammes plutôt que de les combattre.»

Joe a tweeté ce lundi en disant : “Trump et Pence courent sur ceci: “Vous ne serez pas en sécurité dans l’Amérique de Joe Biden.” Et quelle est leur preuve? La violence que vous voyez dans l’Amérique de Donald Trump.”

Pour Joe Biden, son élection à la tête des Etats-Unis permettrait d’amener les policiers à la table en vue de résoudre le problème de violence raciale.

«Je crois que je peux amener ceux qui luttent pour la justice raciale à la table”, a déclaré Biden. «Je travaille avec la police dans ce pays depuis plus de 40 ans. Je sais que la plupart des flics sont des gens bons et décents. Je connais le risque qu’ils prennent chaque jour de leur vie. Et je suis convaincu que je peux amener la police à la table.»

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More