États-Unis : Un panel d’experts américains recommande à la FDA d’accorder une autorisation d’urgence du vaccin COVID-19 de Moderna

0 113

Un panel d’experts américains a voté jeudi 17 décembre 2020, pour recommander à la Food and Drug Administration (FDA) d’accorder une autorisation d’utilisation d’urgence du vaccin Covid-19 de Moderna aux États -Unis d’Amérique.

Après l’approbation d’urgence du vaccin Pfizer et BioNtech, la semaine dernière, un deuxième vaccin contre le coronavirus est sur le point d’être distribué dans tout le pays. C’est ce que nous démontre le vote du panel 20-0 avec une abstention que l’innocuité et l’efficacité du vaccin l’emportent sur les risques d’utilisation chez les personnes âgées de 18 ans et plus.

Le vaccin Moderna devrait créer moins de défis logistiques, car il ne nécessite pas le même stockage ultra-froid que le vaccin de Pfizer. Il peut rester stable jusqu’à 30 jours à la même température qu’un réfrigérateur standard.

Lundi dernier, le général Gustave Perna, chef d’exploitation de l’opération Warp Speed, a déclaré que l’administration prévoyait d’expédier 6 millions de doses dans 3 285 sites à travers le pays au cours de la première semaine d’autorisation du vaccin.

Le panel a déclaré que le vaccin Moderna a montré des preuves de la prévention du COVID-19 sévère, en plus d’une infection symptomatique. En début de semaine, l’agence a également confirmé que la dose de deux injections du vaccin était sûre et efficace à 94% pour prévenir la maladie. Il existe également des preuves que le vaccin peut empêcher la transmission d’une maladie asymptomatique. Cependant, les représentants de Moderna à la réunion ont indiqué qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves pour être sûr.

Par ailleurs, Moderna compte d’abord commencer par les essais clinique et administrer le vaccin aux personnes qui ont reçu le placebo pendant l’essai.

Moderna a envoyé une lettre aux participants à l’essai, les informant que si le vaccin est autorisé pour une utilisation d’urgence, les participants qui ont reçu un placebo auront la possibilité de se faire vacciner.

Si l’essai est ouvert, cela pourrait empêcher les chercheurs d’être en mesure de suivre les effets à long terme du vaccin.

En raison des réactions allergiques provoquées chez deux agents de santé en Alaska, la FDA et les Centers for Disease Control and Prevention enquêtent, mais ont noté que rien dans le vaccin ne provoquerait traditionnellement une réaction allergique.

La FDA travaille à changer certains des documents remis aux prestataires de soins de santé et soulignera l’exigence que le vaccin soit administré quelque part avec accès à un traitement pour une réaction allergique grave.

Rappelons que le vaccin Moderna a été développé avec le soutien financier fédéral de l’opération Warp Speed, qui a investi 4,1 milliards de dollars dans son développement et sa distribution, ce qui n’est pas le cas de Pfizer.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More