Football : Constant Omari annonce son retrait de la FECOFA en fin d’année 2021

0 247

Après 16 ans passés à la tête du football de la République démocratique du Congo, en tant que président de la Fédération congolaise de football Association (FECOFA), Constant Omari Selemani a annoncé lundi 29 mars 2021 qu’il va se retirer lors des prochaines élections présidentielles de la FECOFA prévues en décembre prochain.  Il n’y aura donc pas sa candidature pour un nouveau mandat.

« J’ai fourni beaucoup d’efforts…Il est temps de laisser aux autres. Mais si rien n’est fait pour définir une politique nationale sportive, mes successeurs ne feront rien », a indiqué Constant Omari au cours de l’émission “Talents d’Afrique” sur la chaine câblée Canal+.

Constant Omari est également revenu sur la récente élimination des Léopards de la RDC à la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021.

« Quand nous sommes arrivés au Gabon, je ne sais pas ce de quoi les joueurs se plaignent. Ils avaient pratiquement 14heures de repos avant le match. Ils ne peuvent pas dire qu’on a perdu ce match à cause de 40 minutes de vol», a déclaré Constant Omari au micro de Canal + Afrique.

Pour le Président de la FECOFA , l’élimination de la RDC de la prochaine CAN Cameroun 2021 n’a rien avoir avec l’organisation de l’équipe nationale.

“Les buts encaissés au Gabon n’ont rien avoir avec l’organisation. Quand ils viennent à Kinshasa, c’est dans les places business (en avion)”, a-t-il dit, ajoutant que «Les joueurs ont de prime que 90% des joueurs en Afrique ne touchent pas. J’ai toujours demandé à nos joueurs de savoir quel est leur rôle. S’ils démontrent qu’ils ont fourni beaucoup d’effort sur le terrain, personne ne va leur jeter la pierre. Mais quand j’observe que l’équipe était nulle sur tous les compartiments, ça pose problème. Chacun doit se remettre en cause, les joueurs, le staff technique, la fédération, le gouvernement, tout le monde. »

Par ailleurs, ces derniers jours n’ont pas été faciles pour le Président de la FECOFA , Constant Omari Selemani. Lui , qui était vice-président de la Confédération africaine de football (CAF) et vice-président de la Fédération internationale de football association (FIFA) s’est retrouvé mêlè à des enquêtes de la commission d’éthique de la FIFA pour des soupçons de corruption.

Au regard de ce qui précède, cette situation aurait créé une vive tension entre Constant Omari et Gianni Infantino [Président de la FIFA]. Nul n’ignore que la candidature de Constant Omari Selemani au Conseil de la FIFA a été rejetée le 26 janvier 2021 par la Commission d’Ethique de la FIFA en raison des soupçons de corruption qui pèseraient sur lui. Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) avait rejeté jeudi 11 mars dernier, l’appel déposé par Constant Omari pour prétendre à une place au sein du Conseil de la FIFA à l’occasion de l’assemblée générale élective de la CAF.

C’est la même Commission qui a suspendu dernièrement le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, et fut remplacé par Constant Omari comme président intérimaire pour quelques semaines.

L’arrivée de Gianni Infantino à Kinshasa, le samedi 20 février 2021 sur invitation du Chef de l’État Félix Tshisekedi , aurait encore distancé Constant Omari de Gianni Infantino , car ce dernier dans la capitale RD.Congolaise n’avait pas respecté le programme dressé par la FECOFA pour son bref séjour.

Rappelons que Constant Omari Selemani est à la tête de la FECOFA depuis 2005, avant d’être réélu en 2009, 2013 et 2017.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More