Fumio Kishida nommé Premier ministre du Japon

0 96

C’est ce lundi 4 octobre 2021 que le Japon a eu un nouveau premier ministre pour succéder à Suga Yoshihide, premier ministre sortant.

La chambre basse du parlement Japonais a voté Kishida Fumio au poste de Premier ministre du Japon. Il devient le 100e Premier ministre élu du pays.

« Aujourd’hui, le chef a été nommé et le président Kishida est devenu le 100e Premier ministre. Après cela, le nouveau Cabinet Kishida a été formé, et je continuerai d’assumer la lourde responsabilité du ministre des Affaires étrangères» , a déclaré Motegi Toshimitsu, ministre des Affaires étrangères du Japon.

Et d’ajouter : « La nouvelle administration Kishida fera également la promotion de “l’Indo-Pacifique libre et ouvert” prôné par le Japon. En outre, j’aimerais développer activement “une diplomatie qui combine l’inclusivité et la force” pour renforcer davantage la présence et la présence du Japon dans la communauté internationale. »

Selon Nikkei Asia, Fumio Kishida, président du Parti libéral-démocrate au pouvoir au Japon, avait décidé de dissoudre la chambre basse plus tard ce mois-ci pour organiser des élections générales le 31 octobre.

Le calendrier diplomatique de Kishida sera finalisé en même temps que le calendrier des élections à la chambre basse.

Il n’assistera pas au sommet des dirigeants des 20 principaux pays industriels et émergents du monde en Italie fin octobre, car il coïncide avec les élections à la chambre basse. Après les élections, Kishida envisagera de participer à la 26e Conférence des Parties à la Conférence des Nations Unies sur le climat COP26, qui se tiendra au Royaume-Uni à partir du 1er novembre.

A en croire ce média, le cabinet de l’ancien premier ministre Yoshihide Suga, a perdu son soutien en raison de sa mauvaise réponse à la « cinquième vague » d’infections au COVID-19. Le Japon a également accueilli les Jeux olympiques de Tokyo alors que le coronavirus sévissait dans le pays.

Il sied de noter que le gouvernement japonais a levé la déclaration d’urgence le 30 septembre. Désormais, pour la première fois depuis avril, aucune déclaration ni “mesure prioritaire pour empêcher la propagation du coronavirus” n’est en vigueur dans le pays.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More