Gouvernement Ilunkamba : Le Bilan, une année après son entrée en fonction

0 164

Le ministre d’État, ministre de la Communication et médias, porte-parole du gouvernement, David-Jolino Diwampovesa Makelele a tenu ce mercredi 26 août 2020, une conférence de presse à Kinshasa, au cours de laquelle il a présenté le bilan et les perspectives du gouvernement Ilunga Ilunkamba, une année après son entrée en fonction.

Le porte-parole du gouvernement a fait un survol de l’état des lieux dans les différents ministères, soulignant qu’au regard de la vision du Chef de l’État définie dans son discours d’investiture avec l’instauration effective d’un État de droit, le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a mis sur pied une feuille de route articulée autour de 15 piliers.

Jolino Makelele a affirmé que l’exécution du programme du gouvernement a été impactée par les travaux de 100 jours,  dont les réalisations concrètes sont remarquables dans les secteurs suivants : la santé, l’éducation, les infrastructures routières, la voirie urbaine, etc.

Il a énuméré quelques réalisations dans les secteurs précités, entre autres : la construction de 42 centres de santé, la réhabilitation des hôpitaux des camps Tshatshi, Kokolo et Lufungula, le parachèvement de 157 écoles inscrites dans le programme de construction de 1.000 écoles par le gouvernement précédent, la prise en charge de l’effectivité de la gratuité scolaire.

Au plan des infrastructures, il a épinglé notamment la suppression des bourbiers et la remise en état de praticabilité des routes sur un linéaire de 2.830 km, l’asphaltage de la route Boma-Muanda, la réhabilitation de 18 bacs et 32 ponts à travers l’ensemble du pays, ainsi que la réhabilitation et l’asphaltage de la voirie urbaine de la ville de Kinshasa.

Il a également cité d’autres réalisations du gouvernement Ilunga Ilunkamba, notamment : la réhabilitation du CPRK (ex-prison de Makala),  la réhabilitation des homes des étudiants de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) et de l’hôpital provincial de référence du Haut-Katanga, le forage des puits et la construction des fontaines d’eau à travers plusieurs villes  du pays : Kikwit, Kitona, Mbuji Mayi, Kananga, etc.

En ce qui concerne la politique et la défense, le porte-parole du Gouvernement a relevé que sur le plan politique, le premier pilier du programme du gouvernement demeure la pacification du pays ainsi que la promotion de la réconciliation, la cohésion et l’unité nationale.

Il a fait remarquer à cette occasion qu’une année après la mise en place de l’équipe gouvernementale, la coalition FCC-CACH se consolide davantage autour des questions d’intérêt national. Elle demeure unie autour d’un idéal commun afin de consolider la cohésion nationale, selon la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Évoquant les discussions entretenues ces derniers jours par le groupe de 13 et le professeur Kabamba en collaboration avec l’Université de Liège, sur la recherche du consensus pour des reformes électorales,  le Porte-parole du Gouvernement a souligné que ces initiatives sont bienvenues mais puisque que nous sommes en démocratie, le Parlement reste le cadre idéal pour la tenue de ces discussions.

Sur le plan sécuritaire, beaucoup de choses ont été accomplies, a-t-il affirmé, soulignant la détermination du gouvernement à éradiquer toutes les forces négatives avec l’appui de la l’ensemble de la nation et de la MONUSCO.

Quant à la promotion des droits de l’homme et la lutte contre la corruption, le ministre d’État a relevé le fait que la justice en RDC est en train de trouver ses lettres de noblesse avec l’avènement d’un État de droit, tel que consacré par la Constitution.

En effet, en ce qui concerne les libertés fondamentales et les droits de l’homme, non seulement que les services de sécurité ont été humanisés, les libertés fondamentales se déclinent aisément et les manifestations publiques ne sont plus brimées.

Pour ce qui est de la liberté de la presse, l’on note une baisse sensible du nombre d’entraves à la liberté de l’information, des cas de censure, etc. L’État entend ainsi protéger le libre exercice  de la profession journalistique et tient à la tenue des Etats généraux de la presse, permettant de revisiter  la loi sur l’exercice de la liberté de la presse. Cependant, une lutte acharnée est engagée contre la corruption.

S’agissant d’un contexte économique peu favorable, le ministre d’État, Jolino Makelele a fait savoir que cette première année a été marquée par un contexte peu favorable tant sur le plan interne qu’externe dû à plusieurs causes, dont principalement la COVID-19.  Toutefois, des efforts ont été déployés dans le cadre de l’agriculture, le développement durable et les PME.

Grâce à cela, a-t-il dit, la RDC a eu l’opportunité d’accéder à l’octroi de diverses facilités au titre d’appuis budgétaires auprès des institutions de Bretton Woods, ajoutant qu’en matière monétaire, le gouvernement poursuit les efforts afin de stabiliser la monnaie nationale. Ainsi, le gouvernement a davantage rationnalisé les dépenses publiques.

Il a fait remarquer que dans le domaine des mines, le gouvernement s’est activé à vulgariser et appliquer l’intégralité de la loi minière, l’assainissement de l’activité artisanale par la lutte contre la fraude minière et les activités illicites.

Sur le chapitre de la diplomatie, le porte-parole du gouvernement a relevé le fait que la RDC affiche désormais l’ambition à réoccuper la place qui lui revient dans le concert des nations et à réhabiliter son image de marque.

Plusieurs actions ont été initiées par le Chef de l’Etat et le gouvernement dans le cadre du réchauffement de nos relations avec nos partenaires  traditionnels, mais aussi par la consolidation  des liens ave des nouveaux partenaires.

Jolino Makelele a lancé un appel à la paix, au patriotisme et à la sérénité, invitant tout le monde au travail, seule voie pour produire davantage des richesses au bénéfice du bien-être de nos populations.  La reconstruction de notre pays étant une œuvre collective de longue haleine, il importe que tous nos compatriotes en prennent conscience, a-t-il conclu.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort Çanakkale mutlu son Tekirdağ mutlu son Antalya mutlu son Ankara mutlu son Samsun mutlu son Bursa mutlu son Konya mutlu son Balıkesir mutlu son İzmir mutlu son İstanbul mutlu son Hatay mutlu son Diyarbakır mutlu son