Haut- Katanga : Démarrage de l’activité de production de 300.000 Tonnes de chaux à la Cimenterie du Katanga

0 194

Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, a démarré ce lundi 26 Octobre à Likasi dans la province du Haut Katanga, en compagnie de son homologue des Mines Willy Kitobo, la production de la chaux à la cimenterie du Katanga avec une capacité de 300.000 tonnes par an.

Pour le ministre de l’Industrie, cette production permettra de renflouer les caisses de l’État et soutenir l’économie congolaise.

« Les devises qui proviendront de la vente de cette matière, au lieu de créer de l’emploi ailleurs, serviront à soutenir l’Etat congolais. Lorsque nous arriverons à l’étape de la production du ciment, nous serons capables de produire près de 2.200.000 (deux millions deux cent mille) tonnes l’an. En faisant l’addition, l’apport de ces deux activités pourra générer 3.000.000.000 de dollars (trois milliards à la République démocratique du Congo (RDC) », a déclaré le ministre de l’Industrie.

Cette volonté, a-t-il poursuivi, s’inscrit dans la philosophie qui consiste à protéger l’industrie locale et c’est le sens de sa présence et celle de son collègue des Mines à Likasi.

«Je voudrai demander donc aux actionnaires, au directeur général de rassurer le gouvernement congolais que si la production de la chaux est constante, si la production du ciment est constante, et bien le gouvernement de la République va devoir interdire les importations et de la chaux et du ciment pour protéger l’industrie locale », a-t-il ajouté, avant de promettre le soutien du gouvernement à cette société.

Julien Paluku, a souligné que l’usine de ciment visitée est construite par le 12e producteur mondial du Clinker. L’objectif est de produire 1,2millions de Tonnes par an d’ici juin 2021.

Pour rappel, les Ministres Julien Paluku et Willy Kitobo sont arrivés dimanche, à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut Katanga.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More