Haut Katanga : Un bilan de 13 morts et  2 blessés lors des affrontements entre l’armée et les rebelles Bakata Katanga à Lubumbashi

0 118

Le bilan des affrontements  de ce samedi 28 Mars 2020, entre les forces de l’ordre et les rebelles Bakata Katanga à Lubumbashi, fait état de 13 morts et  2 blessés , a indiqué l’ACP.

Les miliciens Bakata Katanga, du Mouvement sécessionniste MIRA du seigneur de guerre Gédéon Kyungu Mutanga,  ont pris d’assaut les rues des quartiers Munua et Golf Météo de la commune Annex dans la ville de Lubumbashi ce samedi matin avec comme objectif,  de placer le drapeau de l’époque de la sécession Katangaise, sur la place Moise Tshombe devant l’hôtel de poste au cœur de la ville de Lubumbashi.

Ces rebelles sécessionnistes, les uns armés avaient des bâtons, les autres des armes à feu arborant des « gris gris » (fétiches), et portant de fil rouge sur la tête, scandant des chansons et slogans pour proclamer l’Etat indépendant du Katanga. Ils revendiquent l’indépendance du Katanga.

Une dizaine des miliciens ont été grièvement blessés et admis à l’hôpital militaire du camp Vangu et à celui de la commune de Ruashi pour y recevoir des soins médicaux intensifs. Les corps ont été acheminés à la morgue de l’hôpital général Jason Sendwe. Et ils n’ont pas pu atteindre leur objectif car les forces de l’ordre les ont maîtrisés.

A cet effet, une psychose a été observée au centre-ville de Lubumbashi, car les magasins et autres établissements commerciaux sont restés fermés pendant plus de deux heures, dans la crainte d’un pillage.

La même situation a été vécue dans la commune de Kikula à Likasi où des sécessionnistes ont créé une panique et  réussi à hisser leur drapeau.

Incursion maitrisée d’un groupe des miliciens Maï-Maï Bakata Katanga à Kasumbalesa

Un groupe des miliciens Maï-Maï Bakata Katanga de Gédéon Kyungu Mutanga, a fait une incursion à Kasumbalesa, ville frontière entre la RDC et la Zambie située à 90 Km de Lubumbashi,  dans la matinée de ce samedi, a indiqué l’ACP. Ce mouvement insurrectionnel a été maitrisé grâce à une intervention des forces de l’ordre.

Ces assaillants sont partis du quartier Musumali vers le centre commercial de la ville. Ils marchaient en colonne munis d’armes blanches, avant de rencontrer une résistance farouche des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). Sur place aucune déclaration officielle n’a été faite à ce sujet. Toutefois, plusieurs sources concordantes estiment que le nombre des morts s’élève 14 et plusieurs blessés dont certains ont été capturés dans le rang des insurgés. Le bureau du quartier Musumali et la résidence du chef de quartier ont été saccagés par des jeunes gens de ce quartier l’accusant d’être de mèche avec ces insurgés.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort