Interdiction d’affichage des cours de change à l’extérieur : Les Bureaux de change et cambistes manuels appliquent désormais la mesure prise par la Banque Centrale du Congo

0 139

Les bureaux de change et cambistes manuels personnes physiques, s’interdisent désormais l’affichage de cours de change à l’extérieur, une mesure imposée par la Banque centrale du Congo (BCC), pour mettre fin à cette pratique illégale qui favorise la spéculation sur le cours de la monnaie nationale, avec un impact nuisible sur la stabilité du cadre macroéconomique.

Ce samedi 08 août 2020, le journaliste de la rédaction de lehautpanel.com a constaté cette application dans les rues de Limete, où jadis les taux de change du franc congolais s’affichaient sans aucune réglementation.

L’autorité monétaire en République démocratique du Congo (RDC) a soutenu que seuls les bureaux de change et cambistes manuels personnes physiques agréés sont habilités à effectuer les opérations de change manuel en RDC et sont tenus d’afficher leurs cours de change exclusivement à l’intérieur de leurs locaux.

Par conséquent, les autorités politico-administratives, de la Police Nationale Congolaise et Judiciaires sont autorisées à prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour mettre fin à cette pratique illégale.

Voici l’intégralité du communiqué :

La Banque Centrale du Congo porte à la connaissance du public que conformément aux dispositions réglementaires de l’instruction administrative n°007, modification n°2, du 6 septembre 2017, seuls les bureaux de change et cambistes manuels personnes physiques agréés sont habilités à effectuer les opérations de change manuel en République démocratique du Congo.

A cet effet, l’Institut d’émission rappelle que les Bureaux de change et les cambistes manuels personnes physiques sont tenus d’afficher leurs cours de change exclusivement à l’intérieur de leurs locaux.

Aussi, la Banque Centrale du Congo souligne-t-elle que les personnes physiques ou morales non agréées pour effectuer le change manuel ne peuvent, en aucun cas, s’adonner à l’affichage des cours de change acheteur et vendeur.

En conséquence, elle invite les autorités politico-administratives, de la Police Nationale Congolaise et Judiciaires à prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour mettre fin à cette pratique illégale qui favorise la spéculation sur le cours de la monnaie nationale, avec un impact nuisible sur la stabilité du cadre macroéconomique.

 

Fait à Kinshasa, le 04 août 2020

Déogratias Mutombo Mwana Nyembo

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort