Iran : Le Président Rouhani interdit aux entreprises étrangères de tester des vaccins Covid-19 sur les Iraniens

0 111

Le président iranien Hassan Rouhani a déclaré ce samedi 09 Janvier 2021, que les entreprises étrangères ne seraient pas autorisées à tester des vaccins sur le peuple iranien.

“Les entreprises étrangères voulaient nous donner des vaccins afin qu’ils soient testés sur le peuple iranien. Mais le ministère de la Santé l’a empêché”, a déclaré Rouhani dans une déclaration télévisée, sans nommer les entreprises ni donner plus de détails.

“Notre personnel ne sera pas un appareil de test pour les entreprises de fabrication de vaccins”, a-t-il ajouté. “Nous allons acheter des vaccins étrangers sûrs.”

Vendredi, le guide suprême iranien, Ayatollah Ali Khamenei a interdit les importations de vaccins en provenance des États-Unis et de Grande-Bretagne.

La plus haute autorité iranienne, a déclaré que les États-Unis et la Grande-Bretagne n’étaient “pas dignes de confiance” et cherchaient peut-être à propager l’infection à d’autres pays. A cet effet, il a interdit l’importation de vaccins COVID-19 en provenance de ces pays.

«Je l’ai déjà dit aux représentants du gouvernement et je l’ai maintenant annoncé publiquement. L’importation de vaccins américains et britanniques est interdite», a déclaré l’Ayatollah Ali Khamenei.

«Si les Américains avaient réussi à produire un vaccin, ils n’auraient pas fait face à un tel gâchis aujourd’hui dans leur propre pays. En un jour, quelque 4 000 personnes sont mortes du COVID-19 aux États-Unis », a souligné l’ayatollah Khamenei. «Je ne leur fais vraiment pas confiance. Parfois, ils veulent tester le vaccin sur d’autres nations», a-t-il ajouté.

L’ayatollah Khamenei a également noté qu’il n’était pas optimiste quant à la France car le pays était impliqué dans un scandale de sang infecté au début des années 1990.

Par ailleurs, l’Iran pourrait obtenir des vaccins dans d’autres endroits fiables, a-t-il ajouté, sans donner de détails. La Chine et la Russie sont toutes deux alliées de l’Iran, le pays du Moyen-Orient le plus durement touché par le coronavirus.

A ce jour, l’Iran compte 1.280.438 cas confirmés et 56.100 décès, selon les données compilées par worldometers.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More