Ituri : 10 personnes ont perdu la vie en 3 jours à Djugu

0 529

La province de L’Ituri au Nord –Est de la République démocratique du Congo a enregistré de nouveaux massacres de sa population et des élements de l’armée régulière en l’espace de 3 jours, dix personnes dont un militaire ont été retrouvées sans vie dans la localité de Maze, en chefferie de Bahema-Nord, en territoire de Djugu, a indiqué l’Organisation de Défense des Droits de l’Homme « Justice plus ».

Selon cette ONG, cité par Radiookapi, les faits se sont produits mardi 10 mars aux environs de 20 heures (heures locales) qu’un groupe d’hommes armés a attaqué le village de Maze, à au moins 5 Km du site des déplacés de Drodro. Elle constate par ailleurs, un relâchement des services de sécurité dans cette partie de la province.

La société civile locale indique que ces assaillants se sont d’abord introduits dans la maison du Président de la jeunesse de Maze, Faustin Tsedha bien connu dans le milieu. Ces renégats l’ont ensuite décapité à la machette. Quatre autres personnes ont été blessées par balle par ces rebelles avant de se retirer dans la brousse. Toute ces victimes ont été acheminée la même nuit à l’hôpital de Drodro. Trois parmi elles ont succombé des suites de leurs blessures.

Des sources sécuritaires locales ont indiqué que deux autres corps de personnes vraisemblablement tuées par ces présumés assaillants ont été ramassés mardi à Fataki.

Une source coutumière a signalé qu’une autre incursion des miliciens ayant causé la mort d’un militaire FARDC, a eu lieu vers le centre de négoce de Kilo.

L’ONG Justice Plus a, également appelé les forces de sécurité à mettre fin à ces tueries et que leurs responsables répondent de leurs actes.

Il sied de noter que le Gouvernement Congolais avait signé un accord de paix avec la FRPI en Ituri, en date du 29 février dernier pour ramener la paix dans cette province meurtrie par des groupes terroristes et belligérants et lance un appel aux groupes armés encore actifs dans cette province à suivre l’exemple du FRPI, en déposant les armes.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More