Ituri : Au moins 6 personnes tuées par les rebelles ougandais des ADF à Irumu

0 67

Encore, encore et encore des massacres perpétrés par les rebelles ougandais des Allied Democratic Forces (ADF) dans la province de l’Ituri.

Samedi 20 mars 2021, ces rebelles ADF ont tué 6 civils dont une femme à Taubamba, une colline située dans le village Mayalibo, en chefferie des Valese Vonkutu, dans le territoire d’Irumu en Ituri.

Pour le coordonnateur de l’ONG CRDH/Irumu , Christophe Munyanderu, l’Etat doit prendre au sérieux la situation sécuritaire dans la chefferie des Walese Vonkutu et renforcer l’effectif des FARDC pour neutraliser ces hors la loi qui terrorisent la population.

«Nous sommes entrain de nous demander quand est-ce que ces massacres prendront fin car c’est la population civile qui est entrain d’être tuée. Dans 3 jours seulement,nous enregistrons 12 civils tués. L’armée se bat pour restaurer la sécurité dans la zone, malheureusement leur effectif est minime. Ces militaires ne sont pas en mesure de contrôler toutes les contrées où il y a ces rebelles. C’est pourquoi le gouvernement central doit prendre la situation sécuritaire qui se passe dans la chefferie des Walese Vonkutu au sérieux, nous n’allons pas accepter de continuer à perdre nos populations civiles pourtant nous avons un gouvernement qui a l’obligation de protéger les personnes et leurs biens» , a déclaré Christophe Munyanderu.

Il sied de noter que ce bilan avancé par la société civile locale reste provisoire mais jusqu’à présent l’armée loyaliste (FARDC) a du mal à s’imposer et restaurer l’autorité de l’État dans cette province de l’Ituri.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More