Ituri : Le groupe armé CODECO appelle le gouvernement au respect de ses engagements concernant leur prise en charge

0 141

Le porte-parole de la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO), Bassa Zukpa a , dans un enregistrement audio , circulant ce weekenddans les médias de la ville de Bunia, capitale provinciale de l’Ituri, appelé le Gouvernement de la République, à respecter ses engagements en prenant en charge l’alimentation et les soins médicaux de combattants de cette milice.

Cette déclaration a été faite après l’arrestation de 154 personnes lors d’une opération conjointe de bouclage menée la nuit de vendredi à samedi 19 décembre 2020 par les FARDC et la police nationale Congolaise (PNC) au village de Kotoni situé à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Bunia, en territoire de Djugu.

Au moins 16 miliciens de l’Alliance de libération du Congo ( ALC) ont été arrêtés au cours de cette opération de bouclage, une faction de CODECO qui préparait une nouvelle incursion dans la ville de Bunia.

Il sied de noter que c’est depuis juillet dernier que le Président de la République, Félix Tshisekedi avait dépêché une délégation composée d’anciens seigneurs de guerre, tous de la tribu Lendu, pour négocier la paix avec les miliciens de CODECO.

Ces émissaires du Chef de l’État avaient réussi de convaincre des centaines de milliers des rebelles à quitter la brousse, sans aucune prise en charge, alors que le début de leur cantonnement pour le désarmement et démobilisation n’a jamais eu lieu.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More