Ituri : Une attaque du groupe armé CODECO fait 20 morts et 17 blessées à Djugu

0 216

Au moins 20 personnes ont été tuées et 17 autres blessées au cours d’une attaque du groupe armé CODECO (Coopérative pour le développement du Congo) dans la nuit de samedi à dimanche, dans le territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri.

Selon l’administrateur du territoire de Djugu, pour l’instant 20 personnes ont été tuées et 17 blessées, dont certaines admises à l’hôpital, a indiqué Adel Alingi

Avec le même mode opératoire, ces rebelles tuent lâchement la population à l’ aide des armes à feu,  la machette, au couteau et incendient des maisons. C’est ce qu’a rapporté un chef de tribu, ils ont tué des enfants, des jeunes, des femmes et des vieillards, à la machette, au couteau ou à l’arme à feu.

Le gouverneur de la Province de l’Ituri, Jean Bamanisa, avait lancé la semaine passée de consultations communautaires qui devaient aboutir à des solutions et réconciliations entre ituriens au sujet des problèmes sécuritaires avec les massacres à répétition de la population et le chômage des jeunes, afin d’asseoir une paix durable.

Pour le porte-parole des FARDC en Ituri, Jules Ngongo, « aucune armée au monde ne peut être partout dans une zone comme Djugu”.

Il sied de noter qu’en Ituri, deux ethnies sont en conflit et s’affrontent dans un territoire de Djugu, vaste de plus de 8 000 kilomètres carrés. Il s’agit de l’ethnie Lendu, qui sont principalement des agriculteurs et  l’ethnie Hema de commerçants et éleveurs.

Le groupe armé CODECO comprend en son sein des ressortissants de l’ethnie lendu, des agriculteurs, à qui les responsables locaux imputent le massacre de plus de 100 personnes depuis le début de l’année 2020, à Djugu.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More