JIF 2021 : Béatrice Lomeya plaide pour l’intégration des femmes et filles dans la formulation de tous les programmes et politiques de lutte contre la COVID-19

0 225

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme, commémorée le 08 mars de chaque année, la ministre d’État, ministre en charge du Genre, famille et enfant, Béatrice Lomeya Atilite a plaidé pour que les femmes et filles soient intégrées dans la formulation de tous les programmes et politiques de lutte contre la COVID-19 afin de permettre à celles-ci de mieux définir leurs droits et tirer parti de leur leadership en matière de lutte contre ce fléau qui gangrène toute l’humanité.

Célébrée sous le thème international de l’année 2021 :  “Leadership féminin pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID-19” et le thème national : “Leadership féminin d’excellence société égalitaire et numérique à l’ère de la COVID-19”.

Béatrice Lomeya Atilite a réaffirmé l’engagement de la République démocratique du Congo à mener des actions d’initiation et de formation à l’intention des femmes afin d’améliorer leur participation dans la lutte contre la COVID-19.

Par ailleurs, elle a invité les acteurs et décideurs congolais à améliorer les capacités des femmes en mettant à leur disposition des moyens et opportunités afin qu’elles puissent acquérir le même niveau de connaissance que les hommes, principalement sur le plan numérique et scientifique.

La crise sanitaire actuelle caractérisée par la pandémie de la COVID-19, vient rappeler encore une fois le rôle primordial de la femme dans l’encadrement de la famille comme cellule de base de la société, a déclaré Mme Lomeya, ajoutant que la femme comme infirmière, relais communautaire, sage-femme a besoin de l’information pour accomplir cette tâche salutaire.

Pour la ministre du Genre, famille et enfant , la mise en œuvre de ce plaidoyer aidera la RDC à promouvoir d’ici 2030 le genre afin qu’elle puisse avoir une gouvernance paritaire, avec des femmes et filles qui utilisent le numérique au même titre que les garçons et les hommes en vue d’interagir puisque l’usage du langage numérique permet de réduire les risques de propagation de cette pandémie.

Béatrice Lomeya a exprimé une pensée pieuse pour toutes les femmes victimes de l’insécurité dans l’Est du pays . Elle a aussi lancé un appel à tous les Congolais, hommes et femmes à s’impliquer dans la célébration du mois de la femme afin de conjuguer ensemble des efforts pour une lutte efficace contre la COVID-19.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More