Journée internationale de la Biodiversité : Le Ministère de l’Environnement et Développement Durable appelle à la conscience des uns et des autres pour œuvrer dans le sens d’éradiquer toutes les menaces qui pèsent sur la Biodiversité

0 210

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la Biodiversité , ce samedi 22 mai 2021, la ministre de l’Environnement et Développement Durable, Eve Bazaiba Masudi, a , dans son message, appelé la population Congolaise à prendre conscience pour œuvrer dans le sens d’éradiquer toutes les menaces qui pèsent sur la Biodiversité.

Parmi les principales menaces qui pèsent sur la biodiversité de notre pays figurent notamment : l’agriculture itinérante sur brûlis, la déforestation, la persistance du braconnage, l’occupation des aires protégées par les groupes armés et les populations locales, l’introduction des espèces exotiques envahissantes et l’exploitation minière avec comme conséquences, le changement climatique.

 

Le Hautpanel

 

MESSAGE DE SON EXCELLENCE MADAME LE VICE-PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE A L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA BIODIVERSITÉ, « JIB » EN SIGLE

(KINSHASA, LE 22 MAI 2021)

Mes Chers compatriotes,

Le 22 mai de chaque année, la Communauté Mondiale commémore la Journée Internationale de la Biodiversité. La célébration de cette journée a été instituée pour un double but : celui de sensibiliser le public au sujet de l’importance de la biodiversité pour l’humanité et celui d’inviter l’ensemble de la communauté à agir collectivement en faveur de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité.

Chers compatriotes,

En dépit de l’évidence du rôle primordial de la biodiversité pour notre bien-être, certaines activités que nous menons menacent sérieusement l’existence de nos ressources biologiques, concourent à leur disparition et compromettent gravement le fonctionnement des écosystèmes.

Parmi les principales menaces qui pèsent sur la biodiversité de notre pays figurent notamment : l’agriculture itinérante sur brûlis, la déforestation, la persistance du braconnage, l’occupation des aires protégées par les groupes armés et les populations locales, l’introduction des espèces exotiques envahissantes et l’exploitation minière avec comme conséquences, le changement climatique.

Le Gouvernement de la République par le biais du Ministère de l’Environnement et Développement Durable appelle à la conscience des uns et des autres pour oeuvrer dans le sens d’eradiquer toutes ces menaces.

Pour célébrer la journée internationale de la biodiversité, le thème choisi de cette année est « Nous faisons partie de la solution »,

Ce thème nous rappelle que l’être humain, fait partie intégrante de la biodiversité et constitue également la solution efficace à la problématique actuelle liée au climat et à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable.

Ceci appelle à des actions urgentes et en synergie par l’ensemble des toutes les couches de la société en vue de faire face à ces ménaces y compris la pandémie à covid 19.

Mes chers compatriotes,

En ce jour commémoratif, je saisis l’opportunité qui m’est offerte pour exprimer ma gratitude à l’endroit de tous les partenaires techniques et financiers, qui appuient et accompagnent notre pays dans cette lourde et exaltante tâche visant la conservation de la biodiversité et l’utilisation durable de ses éléments constitutifs.

Avec un minimum d’engagement de tous, ensemble, nous relèverons le défi du développement durable grâce à la valorisation de notre biodiversité.

Nous faisons tous partie de la solution.

Que vive la République Démocratique du Congo

Que vive la biodiversité ;

Je vous remercie.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More