Justice –RDC : Mme Yvette KIMBUTA déférée à la Prison Centrale de Makala

0 256

Après son arrestation vendredi et une nuit passée sous mandat d’arrêt provisoire au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, la femme de l’ancien Gouverneur de la ville province de Kinshasa et sénateur, Yvette Sequeira Kimbuta a été déférée ce samedi 29 août 2020, à la Prison Centrale de Kinshasa (Centre pénitencier de rééducation de Kinshasa), apprend-on des sources judiciaires.

Madame Yvette Sequeira Kimbuta est poursuivie pour « faux en écriture , usage des faux et extorsion des signatures, dans une affaire immobilière ».

Selon la source, “le certificat d’enregistrement que détient Madame Yvette Kimbuta révèle des incohérences, il a été obtenu en 2012 après transaction avec la propriétaire, Lucienne Tshimanga Musampa pourtant décédée en 2010.”

La famille de biologique parle d’une acquisition immobilière irrégulière, car selon le liquidateur de famille, “leur résidence familiale a été vendue de manière irrégulière par le conservateur des titres immobiliers”.

Ce samedi, Madame Yvette Kimbuta a sollicité une demande de liberté provisoire moyennant le paiement du cautionnement qui sera exigé.

Selon la correspondance de demande de liberté provisoire, Yvette Kimbuta affirme avoir conclu une vente en bonne et due forme avec la propriétaire Madame Lucienne Tshimanga Musampa en date du 22 décembre 2009.

Yvette Kimbuta s’est étonnée de constater que M. Pierre Damien Tshimanga a saisi le commissaire général de la Police Judiciaire des Parquets pour introduire une nouvelle plainte qui va la conduire en toute célérité inquiétante à la Prison Centrale de Makala, a-t-elle déclaré.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More