Kasaï : Ce qu’il faut savoir des affrontements liés au conflit foncier à Bakuakenge

0 68

La psychose règne dans la localité de Bakuakenge, à la base, les membres des communautés Kuba et Luba se sont livrés à de nouveaux affrontements depuis la journée du lundi.

D’après le ministre provincial de la santé, Ferdinand Mposhampa joint par Lehautpanel, de nouveaux affrontements qui ont eu lieu ce lundi 29 mars dans la localité de Bakuakenge ont fait 13 morts et plusieurs maisons incendiés, parmi lesquelles, la résidence du sénateur Évariste Boshab. Il fait savoir que ces 13 personnes ont été décapitées par machettes.

“Les lubaphones de Bena Milombe se sont attaqués aux Kuba en pleine journée. La section des FARDC en poste à Bakuakenge s’est retrouvée débordée face au nombre élevé des assaillants. Ils ont décapité 13 personnes et incendié des maisons. Les attaquants ont pillé aussi deux moulins”, a indiqué Ferdinand Mposhamba à Lehautpanel.

D’après les sources jointes sur place à Bakuakenge, tout a commencé par une mésentente entre un homme de la tribu Kuba qui était en union libre avec une femme Luba à propos de cash donné par le programme alimentaire mondial (PAM) aux sinistrés.

Cette mésentente s’est soldée par des bagarres jusqu’au point de se répandre sur toute la localité.

En octobre 2020, il était ressorti des travaux du forum sur la paix entre Demba et Mweka organisé à Kananga (Kasaï central) que Bakuakenge appartient à la province du Kasaï, des décisions que le camp Kasaï central n’a jamais accepté.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More