Kasaï Central  : Les différents gouvernements provinciaux soupçonnés d’avoir détourné 600.000 USD générés par la taxe conventionnelle pour la reconstruction du Kasaï, dénonce le président de la FEC

0 270

Les différents gouvernements provinciaux du Kasai Central soupçonnés d’avoir détourné un montant global de 600.000 dollars américains généré par la taxe conventionnelle pour la reconstruction du Kasaï, a dénoncé le président provincial de la FEC, Jean ASSAKE TSHOMBE.

«Nous avons des certitudes que l’argent généré par la taxe conventionnelle pour la reconstruction du Kasaï Central a été détourné par les membres des différents gouvernements provinciaux qui se sont succédés après l’insurrection des miliciens Kamuina Nsapu», souligne le président provincial de la FEC ce mercredi 15 juillet 2020 devant la presse.

Plusieurs faits ont entouré ces actes de détournement. Le président de la FEC cite, la violation par le gouvernement provincial de la convention signée avec le secteur privé (Fec, Fenapec et Copemeco) au lendemain des troubles liés au phénomène Kamuina Nsapu en 2017, convention révisée de commun accord sous le règne de Martin Kabuya et l’utilisation abusive par le gouvernement provincial des recettes générées par la taxe provinciale conventionnelle pour la reconstruction sans qu’il y ait eu discussion préalable sur les projets de développement à impact visible identifiés, discutés et validés par la commission mixte paritaire conformément aux clauses de ladite convention.

Pour Jean ASSAKE TSHOMBE, la taxe conventionnelle pour la reconstruction de la province générait jusqu’à 50.000 dollars le mois et que selon les chiffres en sa possession les recettes récoltées sont estimées à plus de 600.000 dollars de mars 2019 à ces jours.

«La FEC ne sait pas comprendre la délocalisation du compte bancaire  ouvert pour loger les fonds générés par ladite taxe de Rawbank pour la Banque Commerciale du Congo sans en informer toutes les parties impliquées» dénote le président provincial de la FEC.

Jean Assake a, au nom de la FEC, exigé toute la lumière sur l’utilisation de ces fonds et ce, avant tout autre paiement et a invité les opérateurs économiques qui ont reçu les notes de perception à ne pas se précipiter pour aller payer en attendant les échanges sur la question avec le gouverneur intérimaire, le Professeur Ambroise Kamukunyi Mukinayi.

Il sied de se rappeler qu’aux lendemains de l’insurrection de la milice du chef coutumier Kamuina Nsapu et vu la situation difficile de la province, les opérateurs économiques avaient consenti de se mobiliser au travers d’une taxe spéciale pour appuyer les autorités provinciales.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More