Kasaï-Central : Patrice-Aimé Sesanga ouvre des sanctions aux agents de l’administration de l’Assemblée provinciale partis en grève

0 90

Le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï- Central, Patrice-Aimé Sesanga a répondu ce jeudi 08 avril au mémorandum des agents et cadres de l’administration de l’Assemblée provinciale qui ont séché le bureau le même jour.

Dans un point de presse tenu dans la salle de plénière du capitole, le président de l’Assemblée provinciale a révélé aux professionnels de médias que sur les fonds qui sont disponibles à la banque , tous les agents de l’Assemblée provinciale auront quelques choses de surplus sur leurs primes habituelles.

Tout en reconnaissant à chaque congolais le droit de marcher ou d’écrire un mémorandum pour réclamer ses droits, le patron de l’organe délibérant a promis des sanctions exemplaires à tout celui qui a déclenché une grève sauvage sans attendre l’issue réservée au mémorandum de tous les agents.

“Il y a un mémorandum qui nous est adressé, tout celui qui est allé en grève sans attendre notre réponse aura de sanctions exemplaires”, a-t-il dit.

Signalons que dans un mémorandum parvenu à la rédaction de Lehautpanel, les cadres et agents de l’Assemblée provinciale demandent à leur président de réajuster leur prime au prorata de l’augmentation de la dotation allouée à l’organe délibérant qui est passée de 146.900.000 FC à 218.000.000 FC ,soit une augmentation de 72.000.000 FC.

Ces agents et cadres de l’Assemblée provinciale accusent les 33 députés provinciaux de vouloir repartir les 72 millions entre eux seuls, faute de quoi ils vont déposer une pétition contre les membres du bureau.

 

Fabrice Kabamba ,depuis Kananga /Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More