Kasaï : Le projet de renforcer le leadership des femmes et filles dans la paix lancé au Kasaï

0 187

Il y a eu lancement ce jeudi 07 juillet 2022 du projet de renforcer le leadership des femmes et filles dans la paix au Kasaï. La cérémonie y relative a été présidée par le vice-gouverneur de la province du Kasaï, Gaston Nkole Tshimuanga dans la salle des plénières de l’assemblée provinciale du Kasaï.

Ce projet est exécuté en consortium, Onu-Femme et Interpeace ainsi que leurs partenaires respectifs.

Le ministre provincial des mines assumant l’interim de la ministre provinciale du genre, Aaron Katshingu a fait savoir que ce projet vient répondre à une question majeure qui jadis constituait un obstacle à la paix.

Aaron Katshongu insiste sur la mise en œuvre des activités du projet dans une parfaite et sincère collaboration avec les autorités provinciales.

Des exposés ont été faits au cours de ces assises pour faciliter la compréhension de tous les acteurs sur le présent projet, c’est notamment les exposés sur le bref aperçu du projet, dont le contenu était axé sur les objectifs, résultats et la théorie du changement, la durée du projet, les zones d’intervention ainsi que les partenaires de mise en œuvre.

Ces deux exposés ont été décortiqués respectivement par le chargé de programme Interpeace RDC et le chargé de programme Onu-Femme.

A en croire le chargé de programme Interpeace RDC, ce projet veut faire en sorte que les femmes et filles intègrent les mécanismes de paix déjà mis en place dans le cadre de la paix.

Et de son côté, Onu-Femme a passé en revue les étapes importantes qui ont concouru à l’obtention de ce projet et ce, pour répondre à toutes les questions des participants sur le choix de zones.

En effet, dans son mot de circonstance, le vice-gouverneur a mis un accent sur la valeur et la place de la femme dans les actions de consolidation de la paix et a sur ce, invité les parties prenantes à s’impliquer largement pour que ce projet renforce la paix dans la province, comme le souhaite tout le monde.

“J’invite tous les acteurs à donner le meilleur d’eux-mêmes pour que les résultats attendus soient atteints”,  a déclaré le vice-gouverneur Gaston Nkole.

Onu-Femme et Interpeace ont présenté à tour de rôle, les organisations de mise en œuvre de ce projet. Pour Interpeace, c’est l’Action pour la Paix et la Concorde (APC) qui est l’organisation de mise en œuvre au Kasaï et du côté. Pour Onu-Femme, c’est l’ONG Fmmdi.

La quasi-totalité des participants ont insisté sur le choix des zones. Ils ont de ce fait, recommandé aux agences des nations unies et organisations nationales et internationales de prendre en compte d’autres territoires à l’instar du territoire de Luebo qui a connu des graves affres de guerre mais qui est toujours oublié par beaucoup de partenaires.

 

 

Janderson Nyembue depuis Tshikapa

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More