Kasaï-Oriental: It’s Now ASBL fait une mise au point face à l’insécurité grandissante à Mbujimayi

0 77

Ce vendredi 24 septembre, It’s Now ASBL a fait une déclaration pour fixer l’opinion sur sa manière de voir les choses concernant l’insécurité grandissante dans la ville de Mbujimayi et les recouvrements forcés.

C’est Mireille Muteba Kalonji coordonnatrice de cette structure qui s’est livrée à la presse, pour passer en revue ces problèmes qui inquiètent la population Est-Kasaïenne.

Concernant l’insécurité elle a déclaré que “It’s Now exprime son indignation et crie haut et fort pour dire “Non aux atrocités” et “non au banditisme ” qui sont devenus de la nourriture quotidienne pour la population est-Kasaïenne. On en enregistre des morts d’hommes, il y a même un garçon qui a perdu sa main, car les bandits l’avaient attaqué au niveau du rond-point Kimberlite dans la commune de la Kanshi à cela s’ajoute des visites nocturnes des bandits à mains armées qui visitent les gens chaque jour et une fois dans la maison ces hors la loi tuent, violent et prennent des choses de valeur, nous déplorons cette situation” , a-t-elle lancé.

Elle a en outre recommandé à toutes les autorités compétentes, particulièrement à la gouverneure ai de sécuriser la population, et a aussi fourni quelques suggestions pour y remédier.

“Nous recommandons à l’autorité provinciale de pouvoir veiller à la sécurité de personnes et leurs biens car on ne peut pas parler du développement s’il n’y a pas de paix, que des mesures drastiques soient prises pour conserver la sécurité urbaine et territoriale. Nous tirons aussi la sonnette d’alarme aux agents de la sécurité et surtout à la police de pouvoir fournir multiples efforts pour remédier à cette situation, sinon demandons également que la police soit outillée pour la bonne exécution de son travail et à la population nous supplions de pouvoir collaborer avec le service de sécurité pour que ces malfrats soient arrêtés et à la justice prions que s’il y a de telles personnes ils devront être punis pour servir des leçons” , a-t-elle indiqué.

Notons que plusieurs cas dus à l’insécurité ont été signalés ce dernier temps à Mbujimayi et pour y remédier la population organise un système appelé localement “Kanaludi” c’est à dire elle se mobilise pour que quand des voleurs viennent qu’elle sorte les affronter et d’après plusieurs cas les voleurs prennent fuite.

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More