Kasaï-Oriental : Un Major de l’armée nommé directeur de la prison centrale de Mbuji-Mayi

0 235

Le major Joseph Ntumba Muya, a été nommé directeur de la prison centrale de Mbuji-Mayi et a pris possession de ses fonctions depuis le début de la semaine à l’issue de la cérémonie de remise et reprise sous la présidence du chef de division de la Justice.

Il remplace Pascal Zahera Munganga suspendu par le gouverneur de province le 11 janvier 2020 , il est reproché d’outrage au Chef de l’État, et détournement de la ration alimentaire des détenus ( ….) durant sa suspension, l’intérim était assumé par le secrétaire de cette maison carcérale.

Devant la presse mercredi 3 mars 2021, le nouveau directeur de la prison centrale de Mbuji-Mayi a précisé que sa vision est d’organiser la prison centrale qui compte à ce jour plus de 600 détenus pour une capacité initiale d’accueil de 150 personnes, et de la gérer comme un cadre où les détenus jouissent et s’épanouissent selon les normes pénitentiaires.

Comme défis à relever, Joseph Ntumba parle de la délocalisation de la prison, la séparation des civils et des militaires, doter le centre pénitentiaire des moyens de subsistance comme l’agriculture et mettre fin aux cas de décès en suivant régulièrement l’état de santé de chaque détenu.

L’alphabétisation et la réinsertion sociale sont inscrites parmi les priorités du nouveau chef de la prison centrale de Mbuji-Mayi qui vient de Bukavu, dans la province de Sud-Kivu où il exerçait les mêmes fonctions.

Cet officier supérieur des FARDC en détachement depuis mai 2014 au ministère de la Justice, est un ingénieur en armement détenteur d’un diplôme de directeur de prison avec une expérience de plus de 10 ans de carrière pénitentiaire, ayant suivi plusieurs formations notamment sur l’humanisation des détenus.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More