Kinshasa : Le ministre des Droits humains s’imprègne des conditions des femmes détenues à la Prison Centrale de Makala

0 49

Après une indignation constatée dans l’opinion au sujet de la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux dans laquelle l’on aperçoit des femmes détenues toutes nues et maltraitées sous la pluie par leurs codétenus hommes, au Centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa (CPRK), le ministre des droits humains, André Lite Asebea a effectué mardi 06 Avril , une descente au CPRK autrement appelé « prison centrale de Makala » au pavillon 10 pour s’imprégner de la situation sur terrain des femmes détenues qui ont été récemment torturées et dont les images ont fait le tour des réseaux sociaux.

A cet effet, André Lite a annoncé la mise en place d’une commission d’enquête pour faire la lumière sur les allégations de tortures des prisonnières à Makala. Car au stade actuel, il est difficile de confirmer ou d’infirmer quoi que ce soit, a-t-il fait savoir.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More