Kongo-Central : Une mission du gouvernement central identifie et contrôle des ports privés

0 159

Conformément à la décision du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, prise lors du 46ème réunion du conseil des ministres, une mission du gouvernement central composée de M. Didier Mazenga Mazunga et Bernard Takaishe Ngumbi, respectivement ministre des Transports et voies de communications et vice-ministre de la Justice et garde des sceaux, en séjour à Matadi depuis mardi 13 Octobre 2020, a identifié et contrôlé six ports privés à Matadi, dans la province du Kongo Central.

Les deux membres du gouvernement ont procédé à la vérification des actes juridiques créant ces entités, ce, sur base des copies mises à leur disposition et ils ont vérifié également, dans chaque port, l’application de la mesure gouvernementale n’autorisant que la présence  de 03 (trois) services de l’Etat, à savoir, l’Agence nationale de renseignements (ANR), la Direction générale de migrations (DGM) et l’Office Congolais de Contrôle (OCC).

Concernant l’aspect juridique, le vice-ministre de la Justice et garde des sceaux a indiqué qu’après examen des documents mis à leur disposition, les qui n’auront pas rempli les conditions voulues par l’Etat, seront fermé.

Comme le port de réception de Cobil qui n’a aucun document qui justifie son existence.

La descente dans les ports privés de Matadi s’est effectuée avec l’accompagnement de la direction de la marine et la division des transports et voies de communication du Kongo Central.

Il sied de noter que plus de 315 ports privés ont été répertoriés sur toute l’étendue de la RDC. La mission gouvernementale de contrôle des ports devra se rendre également à Boma et Muanda.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More