Kosovo : Hashim Thaci arrêté et transféré dans les centres de détention de La Haye

0 58

L’ancien président du Kosovo, Hashim Thaci, a été arrêté et transféré jeudi soir, dans les centres de détention du Tribunal du Kosovo à La Haye.

Alors qu’il exerçait son mandat en tant que 5ème président du Kosovo, Thaçi a été contraint de démissionné, hier jeudi 05 novembre, après que le tribunal spécial du Kosovo basé à La Haye, aux Pays-Bas ait confirmé une mise en accusation pour crimes de guerre contre lui.

Ce tribunal spécial du Kosovo a été mis en place pour juger les crimes présumés d’anciens chefs rebelles albanais.

Hashim Thaci, est un héros de guerre devenu politicien. Il est poursuivi pour des crimes comprenant des meurtres, des disparitions forcées, des persécutions et des tortures. Thaçi n’est pas le seul dirigeant du Kosovo à être mis en accusation. L’ancien président du Parlement, Kadri Veseli, est également accusé par un juge à La Haye. Le tribunal a également arrêté Jakup Krasniqi, et mis en accusation le député, Rexhepi Selimi.

A noter que la Cour est chargée d’enquêter et de poursuivre les allégations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité au Kosovo, ou liés au conflit du Kosovo, de 1998 à 2000.

Hashim Thaçi avait fait l’objet d’un acte d’accusation publique émis au mois de juin par le tribunal spécial pour le Kosovo. L’un des procureurs du tribunal estimait en effet que le Président kosovar, omniprésent dans la vie politique du pays depuis la fin du conflit en 1999, «tentait d’entraver et de saper leur travail».

Les crimes qui lui sont reprochés auraient été commis lorsqu’il était à la tête de l’«Armée de libération du Kosovo» ou UÇK (pour Ushtria Çlirimtare e Kosovës). Hashim Thaçi est soupçonné d’être impliqué dans un trafic d’organes, prélevés sur des prisonniers serbes et roms déportés en Albanie, où ils étaient alors exécutés suivant la demande.

Pour rappel, le Kosovo a déclaré son indépendance de la Serbie en 2008, mais la Serbie n’a toujours pas reconnu cette indépendance.

L’UE salue la démission du président Hashim Thaçi

L’Union européenne a déclaré dans un communiqué publié jeudi 05 novembre, qu’elle prend acte de la démission du président du Kosovo, Hashim Thaçi, et se félicite du fait qu’il ait accepté de coopérer avec les chambres spécialisées du Kosovo et le bureau du procureur spécialisé.

L’UE soutient fermement le travail des chambres spécialisées du Kosovo et du bureau du procureur spécialisé. Une pleine coopération avec ces institutions est essentielle en tant que démonstration importante de l’attachement du Kosovo à l’état de droit, qui à son tour est un élément central pour les progrès du Kosovo sur sa voie européenne et pour l’engagement de l’UE avec les Balkans occidentaux dans leur ensemble.

À la suite de la démission du Président Thaçi, nous [UE] faisons confiance aux représentants du Kosovo pour assurer la continuité des institutions énoncées dans la loi du Kosovo.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort