La CENCO propose des recommandations au Gouvernement, la gratuité de l’enseignement de base doit être irréversible !

0 123

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO),  a réaffirmé avec vigueur que la gratuité de l’enseignement de base doit être irréversible et qu’elle est disposée à apporter sa contribution dans la recherche des solutions pour surmonter les principales difficultés qui risque de compromettre sa réussite dans cette politique de gratuité ou de contribuer à la baisse de niveau de l’enseignement,  a déclaré Abbé Donatien Nshole, lors devant la presse, lundi 16 décembre, au centre interdiocésain  à Gombe.

L’ Abbé Donatien Nshole, a salué les efforts fournis par le gouvernement de la République dans l’application de la gratuité de l’enseignement de base et félicite toutes les autorités impliquée dans sa mise en œuvre.

La CENCO fait cependant, remarquer que si les efforts fournis ne sont pas soutenus, et les difficultés y afférentes ne sont pas prises au sérieux, ce bel élan peut facilement être brisé avec le risque de retourner en arrière.

Raison pour laquelle, elle formule vivement quelques recommandations aux dirigeants du pays, à savoir : exécuter la promesse du Chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo, rémunérer les enseignants non payés en janvier 2020, rassurer les nouvelles unités qu’elles seront payées avec effet rétroactif pour les motiver ; identifier les écoles mécanisées et non budgétisées, aussi celles non mécanisées, de procéder au paiement de leurs frais de fonctionnement ; exécuter la promesse du Chef de l’État de mettre fin au moratoire de création des écoles, par l’harmonisation de la carte scolaire et la révision des structures des classes ; prendre en charger les frais des examens d’État afin d’éviter la corruption et d’encourager la rigueur dans ces éprouves, mettre en place un comité d’organisation indépendant au niveau national et provincial, comprenant tout les partenaires éducatifs.

Dans ses recommandations , la CENCO exhorte les dirigeants du pays à mettre en place un plan de construction et des réhabilitations des écoles, procéder à la suppression et fusion des bureaux gestionnaires pléthoriques et budgétivores créés en dehors des normes, procéder à la reforme urgente du service de contrôle de la paie des enseignants (SECOPE) pour garantir la transparence du fichier du personnel enseignant et la traçabilité des fonds mis à sa disposition.

La CENCO ajoute également l’interdiction des interventions intempestives de l’ANR, des partis politiques et autres services spéciaux dans les écoles.

Il a déploré dans ce processus de la gratuité, le non paiement des enseignants qui prestent depuis septembre, l’insuffisance des salaires, qui, pour certains sont sensiblement revus à la baisse.

Selon les évêques, le prochain comité permanent des évêques membres de la CENCO, se tiendra en février 2020, et se penchera particulièrement sur ces questions qui attendent des réponses concrètes.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort