La Chine note que «la loi américaine sur la prévention du travail forcé ouïghour est fondée sur un mensonge»

0 280

Au cours de la conférence de presse régulière du porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a fait savoir, ce mardi 21 Juin 2022, que la loi américaine sur la prévention du travail forcé ouïghour au Xijiang est fondée sur un mensonge.

Selon la loi ouïghoure sur la prévention du travail forcé qui entrera en vigueur demain aux États-Unis. En vertu de la loi, le gouvernement américain suppose que tout ce qui est fabriqué, même partiellement, au Xinjiang est produit avec du travail forcé et ne peut être importé à moins que les entreprises ne puissent prouver le contraire.

Pour le diplomate chinois, la décision des États-Unis va à contre-courant de la tendance actuelle et est vouée à l’échec.

 « L’allégation de « travail forcé » au Xinjiang est un énorme mensonge inventé par les forces anti-chinoises pour dénigrer la Chine. C’est tout le contraire de la réalité du Xinjiang, où le coton et d’autres industries reposent sur une production mécanisée à grande échelle et où les droits des travailleurs de tous les groupes ethniques du Xinjiang sont dûment protégés. 

La loi américaine sur la prévention du travail forcé ouïghour est fondée sur un mensonge et conçue pour imposer des sanctions aux entités et individus concernés au Xinjiang. Cette décision est la poursuite de ce mensonge et une escalade de la répression américaine contre la Chine sous prétexte des droits de l’homme. De plus, l’acte est une preuve solide de l’arbitraire des États-Unis dans la sape des règles économiques et commerciales internationales et des chaînes industrielles et d’approvisionnement mondiales», a déclaré Wang Wenbin. 

Et d’ajouter : «Cet acte indique clairement que les États-Unis cherchent à engendrer un chômage forcé au Xinjiang par le biais d’actions légales et à découpler le monde avec la Chine. Cela expose pleinement la nature hégémonique des États-Unis, un pays qui viole les droits de l’homme et enfreint les règles au nom de leur préservation. La Chine condamne fermement et s’oppose fermement à ces actes et agira avec force pour défendre les droits et intérêts légitimes des entreprises et des ressortissants chinois. La décision des États-Unis va à contre-courant de la tendance actuelle et est vouée à l’échec».

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More