La Chine regrette le manque de consensus lors de la 10e Conférence du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires

0 138

La Chine regrette que la 10e Conférence du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires tenue la semaine dernière au siège de l’ONU à New York, n’ait pu parvenir à un document final, a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Zhao Lijian, ce lundi 29 août 2022. Pour lui, le manque de consensus sur le document final ne signifie pas que la réunion a été un échec.

« La dixième Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires se tiendra au siège des Nations Unies du 1er au 26 août. La réunion s’est tenue dans le contexte de la détérioration continue de l’environnement de sécurité stratégique mondial et des graves défis auxquels est confronté le système international de désarmement et de non-prolifération nucléaires. Les participants se sont concentrés sur les trois piliers du Traité sur le désarmement nucléaire, la non-prolifération nucléaire la prolifération et l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, des discussions approfondies et des efforts actifs pour parvenir à un document final. La Chine regrette que la conférence n’ait pu parvenir à un document final. Cela prouve une fois de plus que le mécanisme du Traité ne fonctionne pas dans le vide. La Chine estime que l’échec de la réunion à parvenir à un document final ne signifie pas que la réunion a été un échec. Au cours de la réunion, les idées, les positions et les demandes de toutes les parties ont continué à se heurter et à s’agiter, ce qui est d’une grande importance pour comprendre et réfléchir à l’évolution complexe et profonde de la situation internationale actuelle, et pour discuter et répondre conjointement aux graves défis auxquels sont confrontés le système international de non-prolifération nucléaire », a déclaré Zhao Lijian.

« Au cours de la réunion, la délégation chinoise a adhéré au nouveau concept de sécurité commune, globale, coopérative et durable, a participé à divers travaux de fond avec une attitude positive et constructive, a hautement affirmé le statut et le rôle du Traité et a plaidé pour une approche globale et équilibrée l’avancement du Traité, trois piliers, et a proposé une nouvelle orientation pour que le Traité soit au service de la paix et du développement. La Chine souligne que la stratégie nucléaire et la politique nucléaire de la Chine sont les plus stables, cohérentes et responsables parmi les cinq États dotés d’armes nucléaires. La Chine s’est activement engagée à promouvoir le processus international de maîtrise des armements nucléaires et sauvegardera résolument ses intérêts légitimes en matière de sécurité. La Chine soutient fermement le système international de non-prolifération nucléaire et prend clairement position contre l’acte illicite consistant à placer les intérêts géopolitiques au-dessus de la non-prolifération nucléaire. La Chine encourage activement la coopération internationale dans l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire », a-t-il ajouté.

A en croire Zhao Lijian, la Chine est disposée à travailler avec toutes les parties pour renforcer en permanence l’autorité et efficacité universelles du Traité.

« La Conférence d’examen du Traité est terminée et les efforts visant à défendre l’objet et le but du Traité ne doivent pas cesser. La Chine suivra la voie du développement pacifique, continuera d’être guidée par l’initiative de sécurité mondiale et l’initiative de développement mondial proposées par le président Xi Jinping, remplira fidèlement les obligations du Traité, maintiendra l’équilibre et la stabilité stratégiques mondiaux, sauvegardera la non-nucléarité internationale système de prolifération, et soutenir les pays en développement L’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire par le pays. Nous sommes disposés à travailler avec toutes les parties pour renforcer en permanence l’autorité et l’efficacité universelles du Traité, ajouter plus de stabilité et de certitude à cette ère de turbulences et de changements, et apporter de nouvelles contributions à la promotion de la paix, de la sécurité et du développement dans le monde ».

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More