La Ligue arabe rejette un projet de résolution condamnant l’accord de paix entre les Émirats arabes unis et Israël

0 213

Les Ministres des affaires étrangères de la Ligue arabe ont rejeté un projet de résolution condamnant un accord paix entre les Émirats arabes unis et Israël.

C’était au cours de la 154 eme session ordinaire de la Ligue arabe tenue mercredi 09 septembre par visioconférence.

Durant les discussions, la Palestine a proposé d’inclure un projet condamnant l’accord de paix conclu entre les Émirats arabes unis et Israël afin de normaliser leurs relations.

Pour la Palestine, une initiative de paix arabe de 2002, préconisait une solution à deux États entre Israël et la Palestine ainsi que le principe de la terre contre la paix, a déclaré une source diplomatique palestinienne sous couvert d’anonymat.

A cet effet, les pays de la Ligue arabe ont tout simplement rejeté cette résolution qui visait à condamner l’accord EAU-Israël.

Les autorités palestiniennes accusent les États-Unis de faire pression sur d’autres pays arabes pour normaliser leurs relations avec Israël.

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Maliki a décrit cet accord d’«occupation coloniale et raciste».

Mais les États de la Ligue arabe, ont également manifesté leur soutien à la création de l’État de Palestine.

Selon le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, la tenue de cette session constituait une nouvelle occasion pour exprimer la position officielle et constante de la République Islamique de Mauritanie sur la question palestinienne. Il a précisé que cette position se basait sur l’initiative arabe de paix et les résolutions internationales s’y rapportant, et qui insistent sur le droit du peuple palestinien à vivre sur sa terre dans un Etat palestinien indépendant, avec pour capitale El Qods Echerif.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères de l’Arabie Saoudite, le prince Faisal bin Farhan affirme que “Nous continuons d’adhérer à nos positions sur la juste cause du peuple palestinien, qui souffre de l’occupation israélienne”, a-t-il dit, avant de souligner qu'”Il soutient le peuple palestinien et soutient tous les efforts visant à parvenir à une solution juste et globale de la question palestinienne, permettant au peuple palestinien d’établir son État indépendant aux frontières de 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale, conformément aux résolutions sur la légitimité internationale et à l’Initiative de paix arabe.”

Pour rappel, les Émirats arabes unis et Israël ont conclu un accord de paix historique, le 13 août dernier, sous l’égide des États-Unis pour normaliser leurs relations.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More