La Première Dame Denise Nyakeru a sensibilisé les officiers de commandement et magistrats militaires sur les violences basées sur le genre

0 125

La Première Dame de la République Démocratique du Congo, Denise Nyakeru Tshisekedi a lancé mercredi 16 décembre 2020, les travaux de sensibilisation des officiers de commandement des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et des magistrats militaires autour des violences basées sur le genre (VBG), au Centre supérieur militaire de Binza Ozone, dans la commune de Ngaliema à Kinshasa.

Denise Nyakeru a procédé à cette sensibilisation à l’occasion du lancement des travaux d’un atelier organisé à l’intention des officiers militaires sur le thème : «Orangez le monde: Financer, prévenir, répondre, collecter!», dans le cadre des 16 jours d’activisme pour lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles à travers le monde. Ces travaux visent à contribuer à la réduction des violences à l’endroit des femmes et filles en RDC.

La Fondation Denyse Tshisekedi étant une organisation qui a fait de la lutte contre les violences basées sur le genre , l’un de ses piliers, veut impulser l’engagement des hommes particulièrement des officiers militaires et des troupes pour l’appropriation et la mise en œuvre du plan des FARDC pour lutter efficacement contre ce fléau.

Ces officiers des FARDC et des magistrats militaires ont été sensibilisés aux rudiments de la lutte contre les violences sexuelles, à leurs obligations par rapport au plan adopté par les FARDC, avant d’insister sur le fait qu’ils seront soumis à la fin de l’atelier à la signature d’un acte d’engagement notamment pour une meilleure prévention et répression des violences sexuelles.

A l’issue de cet atelier, les recommandations formulées seront soumises à la Première Dame en sa qualité de championne de la prévention des violences liées au genre pour en faire un plaidoyer au niveau national et international dans le but, entre autres, de sortir la RDC sur la liste noire des pays indexés en matière des violences sexuelles.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More