La Première Dame Denise Nyakeru Tshisekedi pose la première pierre pour le lancement des travaux de réhabilitation du centre Marie Antoinette Mobutu à Limete

0 120

La Première Dame de la République, Denise  Nyakeru Tshisekedi, a procédé vendredi 13 novembre 2020, à la pose la première pierre pour le lancement des travaux de réhabilitation du centre Marie Antoinette Mobutu à Limete, en présence de différents partenaires et de Madame Susanne Tambi, sœur cadette de maman Marie Antoinette.

« Il y a 48 ans voyait le jour le Centre Féminin Marie Antoinette, un cadre qui a contribué à la formation et l’autonomisation des milliers de femmes de notre pays. Pour faire revivre ce centre et la mémoire de son initiatrice, la regrettée Maman Marie Antoinette Mobutu, je me suis engagée au travers de ma fondation à sa réhabilitation », a déclaré Maman Dénise Nyakeru Tshisekedi ce samedi 14 novembre 2020, sur Twitter.

Cette  réhabilitation s’inscrit dans le cadre des axes Education et Autonomisation de La vision « Plus Fortes » de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT).

Ce centre est endommagé par les pluies diluviennes du 7 février 2020 et longtemps resté à l’état de quasi abandon.  Le délabrement avancé des infrastructures empêchait le bon déroulement des activités.

C’est pourquoi la première dame de la République, a pris à coeur cette rénovation dont la première phase concerne la réhabilitation de quatre bâtiments sur les 11 à réhabiliter.  Le coût pour l’ensemble  des travaux d’infrastructures est  évalué à 3, 8 millions dollars américains. Les ressources mobilisées à ce jour s’élèvent à 1,100 millions dollars américains.

Pour rappel, un appel d’offre national avait été lancé pour la sélection des prestataires du secteur des bâtiments et travaux publics.  A l’issue de ce processus de sélection les quatre prestataires suivants ont été retenus pour l’exécution des travaux : à savoir les sociétés STC, EMELEC, SAF SARL et ATCC.

Cet établissement de l’État organise l’enseignement de la maternelle aux humanités, les cours de rattrapage scolaire et l’enseignement supérieur à l’Institut Supérieur d’Enseignement Technique, Art et Métiers « ISETAM » notamment à travers les filières Coupe et couture, Pédagogie générale, Commerciale, Informatique, Hôtellerie, Restauration, Esthétique & coiffure et Hôtesse d’accueil.

Ce centre assure également la formation des  filles mères  et des filles issues des familles à faible revenu pour contribuer à leur réinsertion sociale.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More