La Présidence à la CENCO : “Le Chef de l’État n’a jamais nié la nécessité d’organiser les élections en 2023”

0 150

La présidence de la république dément avoir publié un communiqué contre la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) mais réaffirme la nécessité d’organiser les élections en 2023.

C’est ce qu’a fait savoir le porte parole du chef de l’État Congolais, Kasongo Mwema Yamba Yamba dans une interview à la presse, tout en précisant que la présidence de la République n’a jamais donné son avis sur la déclaration des évêques catholiques réclamant les élections dans le délai constitutionnel.

“Le Chef de l’État n’a jamais nié la nécessité d’organiser les élections en 2023. Les évêques et la population congolaise, doivent se tranquilliser, il n’y a dans l’esprit du Chef de l’État aucune intention de franchir la limite des échéances constitutionnelles”, a déclaré le porte-parole du président.

Et de poursuivre ” Il est vrai qu’il y a un article qui est sorti, signé par la direction des services de communication présidentielle qui a semé le doute, mais je ne veux pas rentrer dans les problèmes d’organisation interne, il faut considérer cela comme une précipitation puisqu’il y a des procédures pour publier un article de service de communication du chef de l’État, je n’ai pas l’impression que toutes les procédures aient été respectées”.

Pour rappel, dans une déclaration à la presse, les évêques avaient exigé l’organisation des élections dans le délai constitutionnel.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More