La problématique de desserte en eau et électricité ainsi que les problèmes socio-économiques de la SCTP examinés à la Primature

0 231

La problématique de desserte en eau et électricité en République Démocratique du Congo, ainsi que les problèmes socio-économiques de la Société Commerciale de Transport et Port (SCTP) étaient au centre des échanges ce mercredi 11 novembre 2020, entre le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba et le Vice-Premier Ministre, Ministre du Budget, Ministre d’État aux Ressources Hydrauliques et Électricité, le Ministre du Portefeuille, ainsi que le Président du Conseil d’Administration (PCA) de la SCTP et le Directeur général de la SCTP, le Directeur général de la Société nationale de l’électricité (SNEL) et son collègue de la Régie de distribution des eaux (REGIDESO).

Concernant la SCTP, les Responsables de cette société ont reçu des instructions claires du Premier Ministre pour qu’ils organisent le départ à la retraite des agents et cadres concernés, et aussi régler la paie de plusieurs retraités de cette société, a déclaré le Vice-premier ministre en charge du Budget, Jean-Baudoin Mayo Mambeke, dans sa restitution de la réunion.

Il a été aussi demandé au Conseil d’Administration de la SCTP de revoir à la baisse sa créance vis à vis de l’État Congolais afin de relancer l’exploitation de l’ex ONATRA par l’achat de l’outil de production sur base d’un montage financier d’environ 50 millions des dollars américains à soumettre à la Commission Économique et financière du Gouvernement Central sur les 207 millions des dollars, évalués comme créance de l’État à l’ex ONATRA, a déclaré José Makila, PCA de SCTP.

José Makila s’est dit très satisfait de l’implication de l’Exécutif Central pour la relance des activités de l’ex ONATRA. Il a donc demandé aux agents de faire confiance au Gouvernement Ilunkamba qui s’attaque aux problèmes sociaux de la SCTP, et à la relance des activités par l’achat de l’outil de production.

Pour ce qui est de la SNEL et la REGIDESO, le vice-premier ministre Jean Baudoin Mayo, a confirmé que les Directeurs Généraux de ces entreprises, ont présenté chacun un programme d’urgence, pour maintenir l’un la fourniture d’eau potable, et l’autre l’électricité, jusqu’à la fin de cette année avant d’envisager d’autres perspectives pour 2021.

A cet effet, le Premier Ministre a chargé les deux Directeurs Généraux de proposer des solutions urgentes pour garantir à la population l’accès à l’eau potable et le courant électrique normalement, afin de permettre aux congolais de bien fêter la fin d’année.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More