La RDC s’est dotée d’une politique nationale de l’industrie

0 133

La République démocratique du Congo (RDC) vient de se doter d’une politique nationale de l’industrie, à l’issue d’un atelier tenu du 27 au 29 à l’hôtel du Fleuve  dans la commune de Gombe.

Dans son intervention, le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya a indiqué que cette politique vise plusieurs objectifs notamment : rendre dynamique, compétitive et diversifiée l’économie de la RDC, créer des emplois et contribuer à la stabilité et à la pacification du pays.

Pour Julien Paluku Kahongya,  la RDC entend accroître le nombre de ses entreprises industrielles de 525 à plus de 1.000 d’ici l’année 2023 soutenant que c’est l’une des missions fixées par le document de la politique et stratégies industrielles qui vient d’être validé.

Paluku a également fait savoir qu’il va présenter ce document au prochain conseil des ministres pour son adoption, précisant qu’il comprend le contexte d’élaboration et le diagnostic du secteur de l’industrie, la politique et les stratégies industrielles exprimées en termes de vision, d’orientation et d’objectifs globaux à réaliser. « D’ici 2023, grâce à ce nouvel outil, le pays devra accroître le nombre d’entreprises industrielles de 525 à plus de 1000 , créer au moins 1 million d’emplois plus particulièrement ceux des jeunes et des femmes , accroître la contribution de l’industrie manufacturière aux produits intérieurs bruts à hauteur de 28% contre 19,7% en 2017, former 80% des agents et cadres du ministère et leur doter des moyens susceptibles d’améliorer leurs rendements », a précisé le ministre de l’Industrie.

Il a, en outre, ajouté, qu’avec ledit document, la RDC peut désormais négocier en matière d’investissements industriels avec d’autres pays de la région soulignant que le pays veut aussi, d’ici 2023, conquérir au moins 60% de la part du marché local et atteindre au moins 15% du marché régional pour les exportations.

Le ministre de l’Industrie a souligné que pour matérialiser les objectifs assignés, le rapport de l’atelier national a recommandé entre autres, l’application des textes légaux et réglementaires du secteur, la réhabilitation des microcentrales, des route

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort