La retenue de 15% de primes auprès des fonctionnaires de l’Etat est une obligation légale, selon le DG.ai des Impôts

0 148

Le Directeur général intérimaire de la Direction générale des impôts(DGI), Ngoy Yav Nzam, a, au cours d’une conférence de presse  tenue mardi à l’hôtel des impôts à Kinshasa, indiqué que  la retenue de 15% des primes et autres avantages accordés aux agents et cadres de l’Etat ainsi qu’aux membres  des cabinets politiques, constitue une obligation légale.

Selon lui,  cette retenue n’est pas une nouveauté d’autant plus qu’elle était opérée à ce jour auprès des cadres et agents  du secteur privé ajoutant qu’actuellement, elle va s’élargir  aux agents de carrières de l’administration publique ainsi qu’aux cadres et agents de tous les ministères.

De son coté, le directeur des études statistiques et communication à la DGI, Mabiala Umba, a souligné que le 15% imposés au titre d’impôt à ces agents et cadres, s’inscrit dans le cadre de la loi des finances  de l’année 2019  qui sera applicable en 2020.

Au regard des prévisions budgétaires de près  de quatre(4) milliards USD , a-t-il dit,  contre presque deux(2) milliards USD  en 2019,  cette régie financière  ayant dans ses attributions la collecte des impôts, a l’obligation d’élargir cette perception dans tous les secteurs de la vie nationale conformément à la loi .car, l’impôt est un devoir légal dont le soubassement n’est  autre que la loi des finances.

Il a fait savoir que l’article 174 de la constitution de la RDC a confié la mission de collecter l’impôt à la DGI  précisant que nul ne peut payer l’impôt en deçà de 2000fc.

Cependant, a-t-il poursuivi, les responsables des entreprises ont été tenus de retenir à la source les 15% d’impôt sur toutes ses primes en provenance de dotation budgétaires et autres.

Les responsables des entreprises invités à répondre positivement à l’appel de la DGI

Le Pr Mabiala a appelé les responsables ayant l’habitude de payer les primes et autres avantages aux cadres et agents de leurs entreprises à répondre positivement  à l’appel de la DGI  qui consiste à retenir à la source les 15% au titre d’impôt exigés par la loi sur ces primes et autres avantages.

S’agissant des sanctions, les responsables des entreprises qui ne vont pas retenir les 15% d’impôts sur les primes et autres avantages réservés à tous Les agents, seront  pénalement responsables.

Il convient de souligner que la Direction des grandes entreprises de la DGI est chargée  de gérer les impôts sur les primes  collectés par les responsables des services concernés notamment, les directeurs des cabinets des ministres, les directeurs généraux ainsi que les sous- gestionnaires des crédits.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort