La Russie décide de quitter la station spatiale internationale

0 210

Le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine a eu une réunion de travail, ce mardi 26 juillet 2022 au Kremlin avec Yury Borisov, qui a été nommé directeur général de la Corporation d’État de Roscosmos pour les activités spatiales russes.

Au cours de la conversation, Vladimir Poutine a voulu s’informer sur  l’industrie des fusées et de l’espace, en fonction des perspectives, des avantages concurrentiels, des enjeux qui nécessitent une attention particulière pour la Russie.

« M. Poutine, tout d’abord, je voudrais vous remercier pour une nomination aussi élevée. Pour moi, c’est un immense honneur. En revanche, ce sont des obligations supplémentaires.

Notre pays a ouvert la voie de l’espace au monde entier, et je pense qu’un sentiment de fierté est présent dans le cœur de chaque Russe pour nos réalisations spatiales. De nombreuses générations de nos ingénieurs et concepteurs ont créé un énorme potentiel de base scientifique et technique, qui devra être converti en services spécifiques qui sont aujourd’hui demandés par l’économie russe.

L’industrie est dans une situation difficile, et je considère que ma tâche principale, avec mes collègues, n’est pas de baisser, mais de relever la barre et, avant tout, de fournir à l’économie russe les services spatiaux nécessaires. Et c’est la navigation, c’est la communication, la transmission de données, les informations météorologiques, géodésiques, etc. Ce sont les services les plus demandés aujourd’hui, sans lesquels il est impossible d’imaginer la vie moderne.

Nous poursuivrons également le programme pilote conformément aux plans approuvés. Les principales priorités seront portées sur la création de la station orbitale russe. N’oublions pas l’espace scientifique », a déclaré  Yuri Borisov.

Et d’ajouter : « Monsieur Poutine, vous savez que nous travaillons dans le cadre de la coopération internationale sur la Station spatiale internationale. Bien sûr, nous remplirons toutes nos obligations envers nos partenaires, mais la décision de quitter cette station après 2024 a été prise. Je pense qu’à ce moment-là, nous commencerons à former la station orbitale russe. Je pense que l’avenir de l’astronautique habitée russe doit avant tout reposer sur un programme scientifique équilibré et systématique, afin que chaque vol nous enrichisse de connaissances dans le domaine spatial ».

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More