La Russie impute la crise alimentaire mondiale aux régimes occidentaux 

0 172

La Porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré lundi 20 Juin 2022, que les régimes occidentaux qui incitent et causent la destruction devraient être blâmés pour la crise alimentaire mondiale.

 « L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié une liste consolidée des données de production céréalière pour la saison 2021/2022 sur son site Web.

Les chiffres fournis par les experts montrent que selon les résultats de la campagne agricole 2021/2022, la production mondiale de céréales devrait atteindre 2,8 milliards de tonnes, soit plus que lors de la saison 2019/2020. Le report de céréales s’élèvera à un niveau record de 850 millions de tonnes (beaucoup plus que l’an dernier). Selon les résultats de l’année agricole en cours, le ratio stocks/utilisation s’élèvera à 30,5 pour cent, ce qui est également supérieur à la moyenne.

Cela signifie qu’il y aura plus de céréales dans le monde. Examinons maintenant les données sur les transactions commerciales. Les volumes de commerce de céréales prévus sont supérieurs à ceux de la saison 2019/2020, à 439,2 millions de tonnes. Des données distinctes pour le blé sont disponibles. Le niveau physique des stocks et le volume des échanges de ce produit passeront à 192 millions de tonnes (en hausse de 1,5% par rapport à la période précédente). Des dynamiques similaires sont prévues dans la production et le commerce des céréales fourragères et du riz.

Voici pourquoi c’est important. Les représentants de l’Occident utilisent toutes les plates-formes, y compris l’ONU, pour accuser la Russie de réduire la quantité de céréales disponibles sur le marché par ses actions, en jetant prétendument une clé dans les opérations céréalières qui, selon l’Occident, ont fait monter les prix du blé et les autres grains vers le haut.

En réalité, cependant, il y a plus de céréales sur le marché que les années précédentes, et le commerce est également en hausse.

Il s’avère que le prix (qui augmente, en effet) n’augmente pas à cause des actions de la Russie. La cause de cela est une question distincte, et les experts proposent différentes explications.

Cependant, des conclusions générales peuvent être tirées :
1. Des erreurs systématiques commises par l’Occident dans les prévisions de sa politique agricole.
2. L’inflation mondiale causée par des mécanismes financiers et monétaires à courte vue que l’Occident a utilisés pendant la pandémie.
3. La transition mal conçue de l’Europe et de l’Amérique du Nord vers l’énergie verte basée sur l’introduction forcée de technologies de biocarburants.
4. Des sanctions illégitimes qui ont perturbé les chaînes marchandes et monétaires établies.

Quant à savoir si la famine est un scénario réaliste, les experts prévoient de plus en plus une issue pessimiste. Ils croient que de nombreux pays seront touchés et encore plus deviendront démunis.

Les régimes occidentaux qui incitent et causent la destruction devraient être blâmés pour cela », a-t-elle déclaré.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More