La Sénatrice Francine Muyumba exhorte les autorités congolaises à dénoncer clairement les propos de l’ambassadeur Rwandais en RDC ou de l’expulser de notre territoire

0 117

La Sénatrice Francine Muyumba Nkanga a appelé dimanche, les autorités congolaises à dénoncer clairement les propos de l’ambassadeur rwandais accrédité en République démocratique du Congo, Vincent Karega, ou de l’expulser pour ses propos négationnistes, faisant allusion au tweet de Karega sur le massacre de Kasika, du 24 août 1998, au Sud Kivu.

«L’ambassadeur du Rwanda en RDC a commis une faute grave. Cela devrait être dénoncé clairement par les autorités congolaises. Au besoin, il devrait quitter le territoire national et remplacer par un autre diplomate de son pays moins arrogant et respectueux de la nation congolaise», a déclaré la sénatrice Francine Muyumba.

Francine Muyumba s’est interrogée sur l’importance de la présence de l’ambassadeur rwandais en RDC, Vincent Karega , après ses propos irrespectueux et arrogant à l’égard de la nation congolaise.

« Alors que l’ambassadeur du Rwanda en RDC, reçu par le Président de la République , avait déclaré aux médias ne pas avoir échangé sur le débat suscité par son tweet négationniste, le porte-parole du gouvernement  relate une version  différente. Sommes-nous encore dans les effets de manches ? Si le porte-parole dit vrai, comment peut-on encore accepter la présence de l’ambassadeur sur Rwanda sur le sol congolais ?»

Pour rappel, le 24 août dernier, Vincent Karega avait publié un tweet, dans lequel il n’a pas reconnu le massacre de Kasika le 24 août 1998, au Sud Kivu.

“Il avait CE JOUR-LÀ… 24 août 1998, massacre de Kasika (au Sud-Kivu). Des militaires rwandais tuent sans relâche plus de 1.100 personnes, brûlant des villages entiers sur un trajet de 60 Km, de Kilungutwe à Kasika. Parmi les victimes, Mwami François Mubeza et l’Abbé Stanislas Wabulakombe.

Et la réponse qui déclencha le scandale se faite suivre par l’ambassadeur du Rwanda en RDC :  ” Incohérence flagrante entre image et histoire. Narratif simpliste pour des accusations graves. Accuser sans évidences s’appelle calomnie. Villages sans noms, 1100 morts avec deux noms. Circonstances de crimes et identité des criminels non dévoilée. Accusation ou propagande ???”, avait tweeté Vincent Karega, lundi 24 août 2020.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort