L’activation d’une taxe d’assainissement sur la facturation de la REGIDESO au centre de l’échange entre le Premier ministre et le Gouverneur de la Ville de Kinshasa

0 243

La  problématique des érosions et des inondations ainsi que l’activation d’une taxe d’assainissement sur la facturation de la REGIDESO( régie de distribution d’eaux) à travers la ville de Kinshasa a été au centre des échanges entre le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, à la Primature .

Pour le gouverneur Ngobila, la cause des inondations et des érosions  sur la ville province de Kinshasa est principalement liée à l’explosion démographique qui a favorisé les constructions anarchiques.

Ces constructions, a-t-il déploré, ont soit détruit, soit bouché des collecteurs de drainage des eaux de pluies et des rivières qui traversent la ville de  Kinshasa vers le fleuve Congo.

« Tous les bâtiments seront soit démolis soit feront l’objet d’une déviation pour réparer les collecteurs. Les constructions sur les collines sablonneuses avoisinant la ville quand à elles favorisent la survenue des têtes d’érosion. La ville préconise le déplacement des personnes qui y habitent pour leur propre sécurité », a-t-il dit.

Parlant de l’activation d’une taxe d’assainissement de l’ordre de 10℅  sur la facturation de la REGIDESO, le gouverneur de la ville de Kinshasa a sollicité l’implication du chef du gouvernement pour les mécanismes de récupération de cette taxe.

Le Hautpanel/Pax Nkembo

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More