L’administration Trump sanctionne Mohammad Baseri et Ahmad Khazai, deux agents de renseignement iranien

0 200

Deux fonctionnaires du Ministère iranien de renseignement et de la sécurité, Mohammad Baseri et Ahmad Khazai, ont été sanctionnés ce lundi 14 décembre 2020, par l’administration Trump , pour leur rôle dans l’enlèvement, la détention et la mort probable de Robert Levinson.

Robert Levinson, un ancien agent américain du FBI disparu en 2007, était otage sur l’île de Kish, une île au large des côtes iraniennes.

Dans un communiqué publié ce lundi, le Département américain du Trésor a désigné deux hauts fonctionnaires du Ministère iranien du renseignement et de la sécurité (MOIS), qui étaient impliqués dans l’enlèvement de Robert A. «Bob» Levinson sur l’île iranienne de Kish le 9 mars 2007 ou vers cette date. 

Depuis 13 ans, le gouvernement iranien, qui continue de prendre en otage des étrangers et des binationaux comme levier politique, a nié avoir connaissance du lieu ou de la situation de M. Levinson. Cependant, de hauts responsables iraniens ont autorisé l’enlèvement et la détention de Levinson et ont lancé une campagne de désinformation pour détourner le blâme du régime iranien. Les personnes désignées aujourd’hui, Mohammad Baseri et Ahmad Khazai, ont agi en leur qualité d’agents du MOIS dans l’enlèvement, la détention et la mort probable de M. Levinson.

«L’enlèvement de M. Levinson en Iran est un exemple scandaleux de la volonté du régime iranien de commettre des actes injustes», a déclaré le secrétaire Steven T. Mnuchin. «Les États-Unis donneront toujours la priorité à la sûreté et à la sécurité du peuple américain et continueront de poursuivre agressivement ceux qui ont joué un rôle dans la détention et la mort probable de M. Levinson.

«Le gouvernement iranien s’est engagé à fournir une assistance pour ramener Bob Levinson chez lui, mais il n’a jamais donné suite. La vérité est que des agents des renseignements iraniens avec l’approbation de hauts responsables iraniens ont été impliqués dans l’enlèvement et la détention de Bob », a déclaré le directeur du FBI, Christopher Wray. «Bien que personne ne doive être traité aussi cruellement que Bob l’était, cette situation est personnelle parce que Bob a servi comme agent spécial pendant 22 ans et fera toujours partie de la famille du FBI. Nous ne renoncerons jamais à notre engagement d’en savoir plus sur la longue captivité de Bob, de donner à la famille Levinson les réponses qu’elle mérite et de finalement ramener Bob à la maison.

Le MOIS a été désigné en vertu du décret exécutif (EO) 13553 pour être complice de la commission de graves violations des droits de l’homme contre le peuple iranien depuis le 12 juin 2009, ainsi que précédemment désigné comme terroriste mondial spécialement désigné conformément à l’OE 13224.

Mohammad Baseri est un officier de haut rang du MOIS impliqué dans des activités de contre-espionnage en Iran et en dehors de l’Iran, qui a été impliqué dans des enquêtes sensibles liées aux problèmes de sécurité nationale iranienne. Baseri a travaillé directement avec des responsables du renseignement d’autres pays afin de nuire aux intérêts américains. Ahmad Khazai est un membre de haut rang du MOIS qui, dans son rôle de haut fonctionnaire du MOIS, a conduit des délégations du MOIS dans d’autres pays pour évaluer la situation sécuritaire.

L’OFAC désigne Baseri et Khazai conformément à l’OE 13553 pour agir pour ou au nom, directement ou indirectement, du MOIS iranien.

Les Sanctions du département américain du Trésor 

Par ailleurs, le département américain du Trésor a déclaré que «Tous les biens et intérêts dans la propriété de ces personnes qui se trouvent aux États-Unis ou qui sont en possession ou sous le contrôle de personnes américaines doivent être bloqués et signalés à l’OFAC. Les règlements de l’OFAC interdisent généralement toutes les transactions par des personnes américaines ou à l’intérieur (ou en transit) des États-Unis qui impliquent des biens ou des intérêts dans la propriété de personnes bloquées ou désignées.

En outre, les personnes non américaines qui s’engagent dans certaines transactions avec les personnes désignées aujourd’hui peuvent elles-mêmes être exposées à la désignation. En outre, toute institution financière étrangère qui effectue ou facilite sciemment une transaction importante pour ou au nom des personnes désignées aujourd’hui pourrait être soumise à des sanctions de correspondant américain ou de compte de passage », souligne le communiqué.

La famille Levinson soulagée

La famille de Levinson a bien accueilli la nouvelle en indiquant que c’est un «premier pas sur un long chemin vers la justice pour lui, mais c’est une étape importante».

«Robert Levinson ne reviendra jamais vivant auprès de sa famille à cause des actions cruelles, cyniques et inhumaines des autorités iraniennes. À cause de ces hommes et d’autres comme eux, notre merveilleux mari, père et grand-père est mort seul, à des milliers de kilomètres de tous ceux qu’il aimait », a déclaré sa famille dans un communiqué, ajoutant que «Nous souhaitons remercier l’administration Trump, y compris le conseiller à la sécurité nationale, le département d’État et le département du Trésor, pour l’annonce d’aujourd’hui, avec une reconnaissance particulière aux hommes et aux femmes du F.B.I. qui se consacrent au cas de Bob. Peu importe le temps que cela prendra, nous trouverons les personnes responsables de ce qui est arrivé à Bob Levinson et nous les tiendrons responsables. »

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More