Lancement du programme triennal de 3 millions USD par les États-Unis pour lutter contre la traite des personnes en RDC

0 156

L’ambassadeur des États-Unis en en République démocratique du Congo (RDC), Mike Hammer, a lancé ce mardi 17 août 2020, un nouveau programme triennal de trois millions de dollars américains de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) en vue de lutter contre la traite des personnes dans ce pays, a indiqué la section des affaires publiques de l’ambassade américaine en RDC.

Cet investissement américain entre dans le cadre du Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité entre les États-Unis et la RDC. Ceci est un soutien à l’Agence pour la prévention et la lutte contre la traite des personnes (APLTP), nouvellement créée en RDC.

Selon le document,  les principaux domaines de coopération entre les USA et la RDC portent notamment sur  l’élaboration et la mise en œuvre de politiques et de programmes efficaces de lutte contre la traite des personnes, la collecte et la diffusion d’informations sur la traite des êtres humains et l’amélioration et le renforcement des services juridiques et médicaux existants en faveur des victimes de la traite des personnes.

Pour l’ambassade des Etats-Unis, cette coopération vise également à renforcer la capacité de la RDC d’enquêter et de poursuivre les contrevenants et d’informer les citoyens sur la traite des personnes.

L’ambassadeur Mike Hammer a indiqué lors du lancement de ce programme triennal que la meilleure façon de prévenir la traite est de demander des comptes à ceux qui en sont responsables et de mettre fin à l’impunité pour ce crime odieux.

« Vos efforts montreront au monde et surtout à vos propres citoyens, que vous ne permettiez pas que ceux qui maltraitent les plus vulnérables, bénéficient de l’impunité », a  déclaré Mike Hammer, avant de faire savoir que le programme triennal est géré par l’organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en coordination avec le programme national du gouvernement de la RDC visant à traduire les trafiquants en justice et à protéger les victimes.

Pour rappel, en 2019, la RDC était au niveau 3, le niveau le plus bas, du classement mondial de la traite des personnes du Département d’État américain. Cette année, les États-Unis ont reconnu les efforts soutenus déployés par l’administration du Président Félix Tshisekedi au cours de l’année dernière pour lutter contre la traite des personnes, faisant passer la RDC sur la liste de surveillance de niveau 2.

La traite des personnes, également connue sous le nom d’esclavage moderne ou de traite des êtres humains, comprend à la fois le trafic sexuel et le travail forcé. En RDC, les enfants victimes de la traite des personnes travaillent dans les mines, d’autres sont recrutés comme enfants soldats ou encore sont contraints à travailler de force.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort Çanakkale mutlu son Tekirdağ mutlu son Antalya mutlu son Ankara mutlu son Samsun mutlu son Bursa mutlu son Konya mutlu son Balıkesir mutlu son İzmir mutlu son İstanbul mutlu son Hatay mutlu son Diyarbakır mutlu son