Lancer une opération militaire turque à Idlib, “c’est le pire scénario “a indiqué le porte-parole du Kremlin

0 192

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov a réagi ce mercredi face aux propos du président turc Recep Tayyip Erdogan, de lancer une opération militaire turque à Idlib.

En réaction à une question des journalistes de savoir comment Moscou réagirait dans le cas d’une éventuelle opération militaire turque à Idlib, Peskov a déclaré qu”‘il ne faut pas imaginer les pires scénarios.”

Le porte-parole du Kremlin, a démontré qu'”il s’agit là d’une opération contre les autorités légitimes et les forces armées de la Syrie, bien entendu, c’est le pire scénario”.

Ce matin , Le président turc avait indiqué devant les parlementaires de son parti à Ankara en Turquie, qu“‘une opération militaire à Idlib était imminente (…) et comme pour toutes les opérations précédentes que la Turquie a menées, ils peuvent commencer à tout moment. Et que cela n’était qu’ une question de temps”, avait déclaré Erdogan.

Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a exprimé son désarroi face à la montée des tensions à Idlib, province frontalière avec la Turquie, puisqu’en septembre 2018, la Turquie et la Russie avaient conclu l’accord de Sotchi faisant de la province d’Idlib une zone de désescalade dans laquelle les actes d’agression étaient totalement interdits. Actuellement, la situation a changé, a indiqué Peskov.

Après le début de l’offensive des radicaux et des groupes terroristes contre les forces armées syriennes et les installations militaires russes à partir du territoire d’Idlib, Moscou a cessé d’être satisfait”, a-t-il expliqué.

Pour Moscou, la poursuite des négociations avec Ankara serait envisagée en vue d’éviter une intensification des tensions autour d’ Idlib, a déclaré Peskov.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More