L’ancien président Sud-Africain Jacob Zuma a commencé à purger sa peine en prison

0 395

L’ancien président sud-africain Jacob Zuma, âgé de 79 ans s’est rendu mercredi 7 juillet 2021, en prison pour commencer à purger sa peine de 15 mois pour outrage au tribunal.

Jacob Zuma s’est rendu en prison, suite à la condamnation de 15 mois de prison prononcée la semaine dernière contre lui par la la Cour constitutionnelle.

Jacob Zuma et son équipe de défense avaient contesté le jugement de la cour constitutionnelle , tout en introduisant un dernier recours pour obtenir la suspension des ordonnances et l’annulation du jugement, car ses avocats évitaient que leur client ne soit arrêté avant que toutes les procédures judiciaires ne soient finalisées.

Dimanche soir, Jacob Zuma avait refusé de se rendre alors que le tribunal avait ordonné son arrestation, en cas de refus. En vertu de la décision, la police disposait de trois jours pour l’arrêter s’il ne se rendait pas.

Plus tôt mercredi, la police avait averti qu’elle était prête à arrêter l’ancien président avant minuit pour faire appliquer la décision, à moins que la cour suprême n’en décide autrement.

Mais à environ 40 minutes avant l’heure limite pour qu’il se rende mercredi, un convoi de voitures censées transporter Zuma a quitté sa propriété à grande vitesse pour une prison du Kwa-Zulu Natal.

La Fondation Zuma avait annoncé via Twitter , la décision de Jacob Zuma d’aller purger sa peine.

 

«Chers Sud-Africains et le monde. Veuillez noter que l’(ex) président Zuma a décidé de se conformer à l’ordonnance d’incarcération. Il est sur le point de se rendre dans un établissement de services correctionnels à KZN. Une déclaration complète sera publiée en temps voulu», a écrit la Fondation Zuma.

Ce jeudi, la Fondation confirme que Zuma a commencé à purger sa peine. « À : TOUS LES MÉDIAS Veuillez noter que le porte-parole de la Fondation ne participera à aucun engagement médiatique pendant la majeure partie de la journée. Il a besoin de temps pour réfléchir à la tragédie qui vient de se produire. Le patron de la Fondation, SE Prez Zuma a été emprisonné sans jugement », écrit la Fondation Zuma

Après neuf ans entachés de scandales de corruption et de copinage en tant président de l’Afrique du Sud , Jacob Zuma a été contraint de quitter ses fonctions en 2018 et remplacé par Cyril Ramaphosa, rappelle-t-on.

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More