L’Angola accède à la vice-présidence de l’OPEP

0 129

L’ Angola accède à la vice présidence de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP),  vendredi à Vienne (Autriche), grâce à l’élection de  Diamantino Azevedo, ministre angolais des ressources minérales et du pétrole.

Ces ministres, qui dirigeront le cartel en 2020, ont été élus à lors de la 177ème réunion de la Conférence des ministres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) qui se tient depuis jeudi dernier en Autriche.

Actuellement, l’OPEP est présidée par le ministre algérien  de l’énergie, Mohamed Arkab.

L’ Angola dirigeait déjà l’OPEP en 2009, deux ans après avoir rejoint le cartel (2007), dont le président était l’ancien ministre du Pétrole, Desidério Costa, assisté de l’ancien ministre équatorien des Mines et de l’Énergie, Galo Chiriboga. .

Pendant cette période, l’Angola était également le premier producteur de pétrole en Afrique, avec une production estimée à 1,9 million de barils par jour.

Outre l’élection des dirigeants africains à la présidence de l’OPEP, cette réunion inclut également des informations sur les pays lusophones, le Brésil participant pour la première fois en tant qu’observateur au mécanisme de coopération entre les membres de l’entente et les pays non membres de l’OPEP.

L’Afrique du Sud participe également à cette conférence en tant qu’observateur au mécanisme de coopération entre l’OPEP et les pays non membres de l’OPEP.

À l’époque, le ministre Diamantino Azevedo était le premier à échanger des impressions avec le secrétaire de la Mission diplomatique du Brésil à Vienne, rapporte Angop.

“Nous sommes venus pour participer en tant qu’observateurs et informer le pays de son intérêt à contribuer à l’effort commun visant à stabiliser le marché des pétroles”, a déclaré André João Rypl lors d’une conversation avec le ministre angolais des Ressources minérales et du Pétrole.

Au cours de l’événement, l’OPEP a également décidé d’augmenter de 500 000 barils par jour les réductions définies en 2018 (un million et 200 millions de barils par jour), compte tenu de la stabilité du prix de “l’or noir” sur le marché international.

Pour l’Angola, qui est resté ferme dans sa position d’augmentation de la production de pétrole, les résultats ont été positifs: «Nous sommes parvenus à maintenir le quota de 1 481 000 b / j, selon Diamantino Azevedo.

L’organisation a prévu une conférence extraordinaire le 5 mars 2020. La prochaine conférence ordinaire aura lieu le 9 juin à Vienne.

En septembre 2020, les 60 ans de cette organisation seront célébrés à Bagdad.

Outre l’Angola, l’Algérie, le Gabon, la Guinée équatoriale, la Libye, le Nigéria, le Venezuela, l’Équateur, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l’Iran, l’Iraq, le Koweït et le Qatar sont membres de l’organisation.

Dans le même temps, le ministre qatari de l’énergie, Saad Al-Kaabi, a annoncé lundi à Doha que son pays se retirerait de l’OPEP en janvier. Le Qatar est membre de cette organisation depuis 1961.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort