L’armée ougandaise est entrée en RDC, selon l’UPDF Flavia Byekwaso et le deputé Zaake Francis Butebi

0 127

C’est officiel ! Les troupes de l’armée ougandaise (UPDF) sont entrées en République Démocratique du Congo, ce mardi 30 novembre 2021. La Confirmation de cette nouvelle nous est venue de deux responsables ougandais.

Le porte-parole de l’Armée Ougandaise, le Général de brigade, Flavia Byekwaso, a souligné dans un communiqué de presse que l’Uganda Peoples Defence Forces qui a lancé des attaques conjointes avec les FARDC, par des tirs aériens et d’artillerie, contre un certain nombre de cibles des terroristes des Forces Démocratiques et Alliées (ADF), poursuivra ses opérations au sol.

« L’UPDF, dans le cadre d’opérations conjointes avec ses alliés -FARDC, a, ce matin, en utilisant des tirs aériens et d’artillerie, a attaqué un certain nombre de cibles pour les terroristes (ADF) qui ont tué, pillé et/ou enlevé des innocents dans l’est de la RDC et utilisé des bombes / bombardiers IED tuer des gens en Ouganda.

Les cibles ont été atteintes avec précision et les opérations contre les terroristes se poursuivront alors que nous recherchons d’autres cibles d’opportunité au cours des opérations au sol» , a déclaré le porte-parole de l’Armée Ougandaise, le Général de Brigade, Flavia Byekwaso.

Par ailleurs, le membre du Parlement, représentant la municipalité de Mityana et commissaire du Parlement de l’Ouganda et militant des droits de l’homme, l’Honorable député Zaake Francis Butebi, s’est opposé à ce déploiement de l’armée ougandaise en République Démocratique du Congo, en raison des crimes et massacres commis par l’UPDF dans les années 1990.

« Aujourd’hui, au Parlement, j’ai remis en question le déploiement par le régime des troupes de l’UPDF en RD Congo sans l’approbation du Parlement, contrairement à notre Constitution et à la loi sur l’UPDF de 2005. C’était après que le porte-parole de l’UPDF eut confirmé dans la matinée que l’armée ougandaise avait « lancé des frappes aériennes et d’artillerie contre camps des ADF” en RD Congo.

Comme nous nous en souvenons, dans les années 1990, lorsque les soldats de l’UPDF ont combattu en RDC, leurs commandants ont pillé les ressources naturelles du Congo et la Cour internationale de justice a finalement ordonné à l’Ouganda de payer 10 000 milliards d’UGX en réparations, un montant que nous n’avons pas encore payé. Nous risquons donc de perdre encore plus en termes de vie et de ressources pour nous engager dans des guerres qui auraient pu être évitées ou guidées par le contrôle parlementaire.

En réponse à ma préoccupation, le Président a demandé au gouvernement de faire une déclaration officielle au sujet de ce déploiement », a déclaré l’Honorable député Zaake Francis Butebi sur Facebook.

Soulignons que cette confirmation des responsables ougandais contredit la version donnée par les autorités congolaises.  Le ministre de la Communication et médias, porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe, avait démenti formellement la présence de l’armée ougandaise sur le territoire de la RDC, au cours d’un briefing de presse qu’il a animé, lundi, conjointement avec les porte-paroles des FARDC et celui de la PNC .

Pour rappel, le Prix Nobel de la Paix , le Dr. Denis Mukwege s’était opposé le weekend au déploiement des armées rwandaises et ougandaises à l’Est de la RDC.

 

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More