L’Arménie et l’Azerbaïdjan s’accusent mutuellement de violation d’un nouveau cessez-le-feu annoncé par les États-Unis

0 126

L’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont accusés mutuellement ce lundi 26 octobre 2020, de violation d’un nouveau cessez-le-feu annoncé par les États-Unis, après un mois de combat dans la région contestée du Haut-Karabakh.

Pour le Ministère azerbaïdjanais de la Défense, les forces armées arméniennes ont violé le nouveau cessez-le-feu, malgré le fait que les troupes azerbaidjanaises se conformaient pleinement au nouveau cessez-le-feu.

«Le 26 octobre à 08h05, les forces armées arméniennes ont violé le nouveau cessez-le-feu humanitaire et bombardé des unités de l’armée azerbaïdjanaise situées dans le village de Safiyan de Lachin en direction de la ville de Lachin», a déclaré le ministère azerbaïdjanais de la Défense sur Twitter.

«Depuis 08.04, les forces armées arméniennes ont commencé à bombarder la région de Tartar et ses villages en violation du cessez-le-feu humanitaire», a déclaré sur Twitter Hikmet Hajiyev, assistant du président azerbaïdjanais.

Alors que l’accord de cessez-le-feu entre les deux pays en conflit a été négocié par les États-Unis et annoncé dimanche, son entrée en vigueur ce lundi matin rencontre de difficultés.

Le ministère de la Défense arménien (MOD) a également déclaré à son tour que les forces azerbaïdjanaises avaient “violé de façon flagrante” le cessez-le-feu avec des tirs d’artillerie sur des positions de combat dans diverses parties de la ligne de front.

« Violation flagrante de l’accord de cessez-le-feu conclu aux États-Unis, à partir de 8 h 45 aujourd’hui, les forces armées de l’Azerbaijan ont ouvert des tirs d’artillerie sur les positions de l’armée de défense de Artsakh dans la direction nord-est », a déclaré Shushan Stepanyan, l’Attaché de presse du ministère de la Défense d’Arménie sur Twitter.

« La violation régulière du cessez-le-feu a été enregistrée vers 9 h 10. La partie azerbaïdjanaise a pris pour cible des positions situées dans la direction sud-est, tirant 5 obus d’artillerie dans cette direction, » a-t-elle précisé.

L’Arménie souligne que l’Azerbaïdjan l’accuse faussement de violation de cessez-le-feu, avant de réitéré son attachement à ce cessez-le-feu .

« Après avoir conclu un accord aux États-Unis sur un cessez-le-feu humanitaire, qui devait entrer en vigueur le 26 octobre à 08h00, le MOD azerbaïdjanais s’est empressé d’accuser la partie arménienne de violer le cessez-le-feu avant son entrée officielle en vigueur. La partie azérie a ensuite supprimé le message», a déclaré Shushan Stepanyan.

“Le Ministère de la Défense de l’Arménie réitère officiellement que la partie arménienne adhère strictement au cessez-le-feu établi à partir de 8 heures du matin aujourd’hui. Les déclarations de la partie azerbaïdjanaise que le bras camp qui aurait violé le cessez-le-feu HUM n’est pas conforme à la réalité et est de nature provocante “, a déclaré le Ministère de la défense de la République d’Arménie sur Twitter.

A cet égard, le ministère de la Défense de l ‘Arménie souligne l’importance de l’introduction immédiate de paramètres de suivi du cessez-le-feu et du démarrage du processus d’échange de corps et de prisonniers de guerre avec la médiation du comité international de la croix rouge ( ICRC ),  a soutenu le Ministère de la défense de la République d’Arménie.

Pour le Premier ministre arménien, Nikol Pashinyan, “la partie arménienne continue d’adhérer strictement au régime de cessez-le-feu”.

Pour rappel, le cessez-le-feu a été violé à deux reprises depuis le début des affrontements entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, le 27 Septembre dernier.  Pour l’Azerbaïdjan, l’armée arménienne est à la base de ces violations répétitives de cessez-le-feu,  le 10 Octobre et le 17 Octobre 2020, conduisant souvent à une escalade des violences.

 

Le Hautpanel

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More