Le Chef de la Milice RAÏA MUTOMBOKI, NGANDU LUNDIMU et 53 combattants se sont rendus aux FARDC (Conseil des Ministres)

0 440

Le Ministre  de la Défense Nationale et Anciens combattants, Aimé Ngoie Mukena Lusa-Diese, a informé les membres du Conseil du calme relatif qui règne sur l’ensemble du territoire national, nonobstant quelques poches d’insécurité dans la partie Est de la RDC que les FARDC arrivent de plus en plus à éradiquer.

Parmi les faits saillants relevés par le Ministre, on signalera d’une part les manœuvres militaires conjointes (Angola, République du Congo et RD Congo) en mer, et la recrudescence du banditisme urbain constaté tant sur la Nationale n°1 et à Boma, qu’à Lubumbashi, d’autre part.

Le commandement militaire est à pied d’œuvre pour assister la Police Nationale afin de mettre fin à cette dernière situation.

On notera qu’en territoire d’Uvira (Sud-Kivu) quelques délégués des groupes armés ont répondu à l’initiative du Coordonnateur du Mécanisme du Suivi de l’Accord-Cadre d’Addis-Abeba, via la MONUSCO.

En territoire de Shabunda (Sud-Kivu), le Chef de la Milice raïa mutomboki, nGANDU LUNDIMU et 53 combattants se sont rendus aux FARDC.

Dans la province de l’Ituri (Territoire de Mambassa), les FARDC sont parvenues à libérer une dizaine d’otages des mains d’une bande résiduelle des ADF/MTM.

En territoire de Mahagi, des insurgés Ougandais alliés à des miliciens congolais ont fait incursion dans le territoire ougandais, tuant plusieurs militaires. L’Armée ougandaise a quant à elle tué 27 assaillants. A ces occasions, les FARDC ont capturé 15 de ces assaillants.

Une réunion s’est tenue à ce sujet à Mahagi entre les autorités militaires et administratives congolaises et le commandant de la Police ougandaise pour évaluer la situation.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More