Le Chef de l’État Tshisekedi va participer à la 31e session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies

0 150

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, va participer du 3 au 4 Décembre 2020, par vidéoconférence, à la 31e session extraordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies, a indiqué la presse présidentielle.

Cette 31eme session extraordinaire de l’ONU convoquée sur demande de l’Azerbaïdjan, portera sur l‘évaluation et le renforcement de la réponse collective à la COVID-19, mais aussi des efforts pour l’efficacité du vaccin en préparation.

Au cours de ces assises plusieurs allocations des dirigeants mondiaux, des hauts responsables du système de l’ONU, et des autres parties intéressées sont attendues. Ils auront la possibilité d’engager un dialogue sur les répercussions de la pandémie sur les êtres humains, les sociétés et les économies, et de discuter de la réponse coordonnée et globale nécessaire pour faire face à cette crise.

Le Chef de l’État de la République Démocratique du Congo va également prononcer son allocution.

Notons que lors de son allocution, le président Félix Tshisekedi va revenir sur les aspects ayant été mis en place par Kinshasa pour faire face à cette pandémie.

Rappelons que le premier cas de la Covid-19 en RDC remonte au 10 Mars 2020. Et qu’aujourd’hui sur 12.469 cas détectés, 11.495 sont sortis guéris. Le taux de guérison est de 92% et que l’on enregistre 333 cas de décès, soit 2,6% de létalité.

Signalons que 79% des foyers les plus pauvres ont été touchés par la hausse des prix des aliments et la perte de revenus.

Certainement que le chef de l’État va parler, au cours de son allocution, des stratégies de contrôle qui ont été mises sous son impulsion. Il s’agit :

– de l’appropriation de la riposte par les autorités au plus haut niveau en proclamant l’état d’urgence sanitaire pendant plus de 6 mois.

– de la mise en place d’un Secrétariat technique chargé du pilotage de la riposte sanitaire au niveau national et d’uneTask Force présidentielle.

– de l’implémentation des activités déployées en vue de réguler la pandémie.

Par ailleurs, face à la 2e vague perceptible par l’augmentation du nombre des cas confirmés suite notamment au relâchement dans l’observance des mesures barrières par la population, il va falloir un renforcement des mesures contraignantes.

En plus, le Président de la République va ,très probablement, rappeler le sommet du 7 Octobre 2020 tenu à Goma, avec ses homologues de la sous-regions , sommet au cours duquel, les options ont été levées pour l’élaboration d’un plan transfrontalier de riposte.

Et enfin, sans détour, le Président congolais va reconnaître le soutien dont à bénéficier notre pays de la part de la communauté internationale dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus dont l’Organisation Mondiale de la Santé.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More